Arnaque, crime et evil

Avis sur Ouija : Les Origines

Avatar Bastien Rae
Critique publiée par le

Passionné par le genre de l'épouvante-horreur depuis un moment maintenant, je rattrape les films que je n'avais pas pu voir en salle à leur sortie pour X raison. Ce film est suite sous forme de prequel du film sorti en 2014 qui était mauvais mais qui l'était moins que d'autres. Cette suite n'est pas un grand film du genre, loin delà mais, il possède quelques qualités louables qui lui permettent de rester disons dans la moyenne standard du genre. Le film suit une famille qui monte des arnaques pour gagner sa croûte.

Pour commencer, j'aimerais revenir sur le mélange nuit/jour du film. Là, on entre dans un problème récurrent du cinéma d'horreur moderne. Le problème est le suivant: on n'arrive plus à doser les scènes sombres des scènes lumineuses. Soit on a le droit à une soupe mélangeant le genre comme I Wish (préparez-vous je vais le démonter), soit on a le droit à des films beaucoup trop sombres comme La Nonne (est-il vraiment nécessaire de dire que je vais le démonter?). Ouija: les origines parvient à trouver un milieu, pas juste, mais qui permet une bonne alternance à mon sens. Donc, là-dessus, ce n'est pas si mal.

Quand on sait que le réalisateur de ce film n'est autre que Mike Flanagan à qui l'on doit (apparemment) la très bonne série Netflix, The Haunting of Hill House (je ne l'ai pas vu encore), on se dit que du coup, ce film ressemble plus à un coup d'essai. Et, dans un sens, j'ai pu remarquer des prises de risque par moments dans le film. Il y a des passages qui utilisent le "jump-scare" de manière intelligente même si le film en compte beaucoup trop mais bon, cela est la mode de nos jours.

Le film retranscrit plutôt bien l'époque dans laquelle il se situe. Ce qui est dommage, c'est que peu de films pensent à utiliser l'époque. James Wan parvient à le faire. Mais-là, le film se situe dans les années 60 et, il aurait fallu se servir de certains objets de l'époque pour créer la peur. Pourquoi? Cela permet deux choses: une meilleure immersion et une meilleure crédibilité. Le film a manqué de cela je trouve.

Côté démon, parlons-en. Cela devient un thème récurrent, une espèce de maison hantée par un démon ou un esprit vengeur. Le design de la fille possédée est plutôt cool, elle ne fait pas peur mais elle n'est pas facile à regarder. Cependant, j'ai un problème avec le pseudo-twist. Il est beaucoup trop gros et je l'ai vu arrivé à deux milles mais bon, malgré cela, le film reste divertissant.

Pas grand chose à dire sur ce film au final. Ce n'est pas un top du genre mais il possède quelques éléments qui pourraient être conservés. Il n'est pas terrifiant, mais de temps en temps mal à l'aise mais on n'est plus sur une petite histoire de démon que sur du très très lourd. Disons que, le film est cool mais sans plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 115 fois
2 apprécient

Bastien Rae a ajouté ce film à 3 listes Ouija : Les Origines

  • Films
    Affiche Inception

    Top Film De tous les temps

    Je vous propose le top ultime de l'ensemble des films que j'ai vu dans ma vie, bien sûr, va falloir que j'en revois un paquet...

  • Films
    Affiche Pacific Rim

    Film vu en 2019

    Cette liste regroupe l'ensemble des films vu en 2019 sans ordre particulier à part peut-être une certaine chronologie :)

  • Films
    Affiche Hacker

    Visionnage 2016: ordre chronologique

    Je vous présente tous les films que j'ai vu en 2016. Liste clôturée! 182 films! record à battre pour 2017!

Autres actions de Bastien Rae Ouija : Les Origines