Affiche Outland, loin de la Terre

Critiques de Outland, loin de la Terre

Film de (1981)

Anticipation effrayante

Outland est une suite logique dans ma découverte de la science-fiction au cinéma. Ecrit et réalisé par Peter Hyams en 1981, le film reprend librement le récit du western culte Le Train sifflera trois fois de Fred Zinnemann. N'ayant pas vu ce dernier, mon avis ne se basera pas dessus. Tout d'abord, au delà du mysticisme ressortant des chefs-d’œuvres cultes du genre tels que 2001 de Kubrick ou... Lire la critique de Outland, loin de la Terre

13 2
Avatar langpier
7
langpier ·

Tolérance zéro.

Sûrement motivé par le récent succès du premier "Alien", Peter Hyams se la joue ici Ridley Scott et tente de recréer l'ambiance enfumée et poisseuse du classique de la S-F, Jerry Goldsmith à la musique comme appui. Remplaçant le xénomorphe par un shérif de l'espace traquant le trafiquant de drogue et le monster movie par le western anticipatique, Hyams accouche au final d'une bonne petite série... Lire l'avis à propos de Outland, loin de la Terre

10
Avatar Gand-Alf
8
Gand-Alf ·

Avant 2010

On sait maintenant qu'il sera impossible de fonder une colonie sur le sol de Io, qui est déjà un astre instable et aussi à cause de la ceinture de radiation produite par la planète Jupiter à proximité. Mais autrefois, la science-fiction était nourrie de fantasmes, de rêves de coloniser ou d'explorer d'autres endroits de notre système solaire, ce qui se fera je n'en doute pas mais dans un... Lire l'avis à propos de Outland, loin de la Terre

3
Avatar Mr-Scalp
6
Mr-Scalp ·

Sean of the dead

De la SF cheap, sans trop d'effets spéciaux (heureusement car les rares qu'il y a sont pourraves). Et comme moi les effets spéciaux ça me gonfle, je vais pas me plaindre. Film à ranger dans un sous-genre bien particulier, celui de la SF manufacturière (souvent minière), avec ses ouvriers coincés sur une planète ou dans une station spatiale. Si, si c'est un vrai sous-genre, je vous jure. Avec... Lire l'avis à propos de Outland, loin de la Terre

12 11
Avatar Pruneau
6
Pruneau ·

So far away from Earth

Deuxième incursion du réalisateur Peter Hyams dans la SF après le thriller Capricorn One, Outland nous plonge dans le quotidien d'une station spatiale située sur Io, la troisième lune de Jupiter. Celle-ci héberge une colonie de deux mille mineurs censés extraire un minerai précieux du sous-sol du satellite. C'est là que vient d'être affecté O'Niel (Sean Connery, impeccable), nouvellement... Lire la critique de Outland, loin de la Terre

9 4
Avatar Vincent Rigaud
8
Vincent Rigaud ·

Loin de la Terre...

Outland reflète très bien cette orientation que prit le cinéma de science-fiction vers la fin des années 70 en proposant des décors au réalisme total – je veux dire par là un décorum si criant de vérité qu'il ne présentait plus aucun rapport avec ceux en carton pâte qui les avaient précédés. Au point d'ailleurs que cette apparence finit en quelque sorte par prendre vie et par devenir un acteur... Lire l'avis à propos de Outland, loin de la Terre

9
Avatar LeDinoBleu
7
LeDinoBleu ·

Le vaisseau spatial sifflera trois fois.

Un peu à la manière d'X-or (mais sans le Denji Seiju Dol ni le Rollersky) Sean Connery est un shérif de l'espace. En poste depuis peu dans une station minière sur Io, l'un des satellite naturel de Jupiter, il doit jongler entre sa femme dépressive et ses nouveaux partenaires de travail, encore méfiants à son égard. C'est bête car il a d'autres chats à fouetter, en effet les mineurs de la colonie... Lire l'avis à propos de Outland, loin de la Terre

10
Avatar Plug_In_Papa
5
Plug_In_Papa ·

Outland, loin de la Terre (1981)

Il s'agit d'un film de science fiction se déroulant sur Io, une lune de Jupiter. Des stations minières permettent d'en extraire les richesses mais la vie des mineurs est très dure. Le film est une sorte de huis clos car il n'est pas possible de sortir de la station sans scaphandre. Le marshal O'Neil débarque pour un an sur cette base pour en assurer l'ordre. Tandis que sa femme ne supportant... Lire la critique de Outland, loin de la Terre

5 3
Avatar greenwich
7
greenwich ·

Un bond dans l'espace

La vie de héros n'est pas simple quand on l'analyse de près. Car être un héros, au fond, c'est quoi? C'est renoncer à une vie de famille rangée, une vie 'normale'. C'est se permettre de l'ouvrir dès que possible et de s'impliquer dans des affaires sombres, compliquées et dangereuses. C'est aussi mettre sa famille en danger si elle n'a pas décidé de foutre le camp. Et le héros il devient quoi?... Lire la critique de Outland, loin de la Terre

4
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

Seul dans l'espace

Outland traite de la solitude d’hommes et de femmes enfermés dans une microsociété pour y faire fructifier leur entreprise. Car tout ici nous ramène à la solitude, sentiment de désolation face à l’infini spatial qui s’incarne d’ailleurs dans l’architecture très kubrickienne de la station : de longs couloirs blancs aux allures d’hôpital, la composition des plans qui isole le héros de la... Lire la critique de Outland, loin de la Terre

1 2
Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·