👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Brutal comme une surprise inattendue.

Brutal comme un coup d'épée sanglant.

Brutal comme une superbe interprétation de son acteur principal.

Brutal comme une reconstitution d'une époque de très belle facture.

Brutal comme une immersion de 2h super efficace.

Et on tenait-là le meilleur film Netflix ?
J'attendais assez peu de choses de Outlaw King, et à vrai dire j'avais peur de m'ennuyer. Après le terrible échec de Macbeth avec Fassbender, j'ai pensé voir la même chose avec une star au casting, de beaux décors et une histoire dramatique. En plus de ça, non seulement je suis un immense fan du film Braveheart mais j'ai passé un nombre incalculable d'heures devant mon ordi à jouer au chef d'oeuvre Age of Empires étant plus jeune. Et j'ai retrouvé tous ces ingrédients !

Ne vous attendez pas à un film didactique ou du théâtre filmé, ici Outlaw King est un film passionnant que l'on ne voit pas passé. Bien souvent il fait écho au film oscarisé de Mel Gibson tout en s'imposant comme une alternative crédible à la terreur pratiquée par les anglais sur leurs cousins écossais. Bien rythmé, le film progresse dans des décors et paysages époustouflants bien soutenu par un scénario prenant et des acteurs investis. Et ci David Mackenzie faisait parti de ces nouveaux réalisateurs qu'il fallait suivre ?

On voit enfin un film de guerre violent et sanglant. Mine de rien, les films sont tellement tout public aujourd'hui que nous ne voyons plus de sang. Ici, un coup d'épée paraît mortel et laisse derrière elle une impression réaliste bien que numérique. J'ai derrière moi beaucoup d'exemples de film où l'on voyait les acteurs se battre avec des accessoires ou le dos de la lame. Bref, la guerre est redevenue brutale.

Si l'on a un regret, c'est que le film s'arrête trop tôt dans l'histoire de Robert le Bruce et commence trop tard dans celle de William Wallace bien qu'il ne tombe pas dans le déjà-vu. Si je suis satisfait d'enfin voir une production Netflix de qualité (aux côtés des récents Apostle, Aucun homme ni dieu, Okja et du plus vieux Beasts of no nation), j'avoue volontiers être triste que Netflix soit le seul moyen de le voir alors que ce Outlaw King aurait très fière allure dans une salle de cinéma.

8/10.

RemsGoonix
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Les oubliés du support physique et Les meilleurs films originaux Netflix

il y a 3 ans

31 j'aime

3 commentaires

Outlaw King : Le roi hors-la-loi
GabrielCohen
5

J'y ai cru...les 5 premières minutes

Hélas le mois de Novembre semble porter malheur quand il s'agit de faire revivre les épopées médiévales. Petite piqûre de rappel après la catastrophe Knightfall l'année dernière; non Gabriel, ce ne...

Lire la critique

il y a 3 ans

40 j'aime

3

Outlaw King : Le roi hors-la-loi
RemsGoonix
8

Brutal

Brutal comme une surprise inattendue. Brutal comme un coup d'épée sanglant. Brutal comme une superbe interprétation de son acteur principal. Brutal comme une reconstitution d'une époque de très...

Lire la critique

il y a 3 ans

31 j'aime

3

Outlaw King : Le roi hors-la-loi
B_Jérémy
9

Par Excalibur, moi Robert MacLeod promet de venger...merde mauvais film!

-Au sujet de William Wallace, le dernier rebelle à résister... Il vit dans la forêt de Selkirk paraît-il... Certains le prennent pour un martyr...d'autres pour un fou à lier. Qu'en pensez-vous? ...

Lire la critique

il y a 3 ans

31 j'aime

9

Outlaw King : Le roi hors-la-loi
RemsGoonix
8

Brutal

Brutal comme une surprise inattendue. Brutal comme un coup d'épée sanglant. Brutal comme une superbe interprétation de son acteur principal. Brutal comme une reconstitution d'une époque de très...

Lire la critique

il y a 3 ans

31 j'aime

3

FIFA 21
RemsGoonix
3
FIFA 21

La déception de trop ?

La déception annuelle débarque de nouveau et le décalage entre prix d'achat, qualité intrinsèque du jeu au regard du passif des jeux vidéo de football et les ventes réelles est assez intéressant et...

Lire la critique

il y a plus d’un an

16 j'aime

2

The Highwaymen
RemsGoonix
7

Partir du passé pour aller de l'avant

Et si c'était en faisant des films d'époque que Netflix tirait sa carte du lot ? C'est avec The Highwaymen que je me fais la réflexion tant les films historiques et/ou ancrés dans les vieux...

Lire la critique

il y a 3 ans

16 j'aime