Affiche Outrages

Critiques de Outrages

Film de (1989)

Folies guerrières

Après Coppola, Cimino, Stanley Kubrick, Oliver Stone ou encore Ted Kotcheff, c'est au tour de Brian De Palma d'apporter sa vision de la guerre du Vietnam, ou la perte de l'innocence de l'Amérique. Pour cela, il s'inspire notamment de quelques histoires vraies ainsi que du roman Casualties of War de Daniel Lang, et... Lire l'avis à propos de Outrages

31 3
Avatar Docteur_Jivago
7
Docteur_Jivago ·

Critique de Outrages par Boris Pastor

Lorsqu'Oliver Stone avait écrit le scénario de Scarface, il l'avait pensé de manière très nerveuse, violente et réaliste. Il avait été surpris par la réalisation de De Palma : ample, structurée, majestueuse, classique comme un opéra, alors qu'il avait écrit un thriller. Cette différence entre les deux cinéastes est tout à fait remarquable dans leurs films sur le Vietnam. Stone,... Lire l'avis à propos de Outrages

19 14
Avatar Boris Pastor
10
Boris Pastor ·

Good morning Vietnam

C’est dans la fin des années 1980 que Brian de Palma décide de faire son film de guerre au Vietnam, qui est devenu un genre cinématographique en tant que tel. Mais au lieu de disséquer la guerre dans sa violence de tranchée, ou dans la terreur des batailles, le réalisateur américain, avec Outrages, préfère s’intéresser à ce qui se déroule en hors champ, là où la monstruosité et le mensonge se... Lire l'avis à propos de Outrages

18
Avatar Velvetman
6
Velvetman ·

Regarde moi dans les yeux, (t'es en train de crever, mais) TU VAS BIEN !!

Le Vietnam c'est humide et collant. Collant au point d'avoir été l'une des plus grosses, sinon la plus grosse débâcle des USA toujours ancrée dans les mémoires tel un traumatisme ineffaçable notamment dû à la médiatisation du conflit et aux scandales politiques qui soulevèrent la contestation populaire. Une bouse nauséabonde dans laquelle ils se sont empêtrés pendant presque 20ans avant de... Lire la critique de Outrages

16 4
Avatar FPBdL
8
FPBdL ·

Débordements de guerre...

Ce film est une histoire vraie adaptée du roman de Daniel Lang "Casualties of War". En 1966 au Vietnam Paul Meserve(Sean Penn) et ses hommes tentent de survivre à leur quotidien:échapper à la mort.Certains d'entre eux jouent aux "caïds" en se prenant pour des héros pour se redonner le moral.A la veille d'une opération de reconnaissance,Meserve dit à ses hommes qu'ils vont emmener avec eux une... Lire l'avis à propos de Outrages

7 1
Avatar cinemusic
9
cinemusic ·

Au Vietnam : "Le repos du guerrier"... dans l'horreur !

Un crime est un crime, même en temps de guerre. C'est ce principe majeur que défend "Outrages". Depuis 1969 et un article choc, Brian de Palma bouillait de traiter un épisode scandaleusement authentique de la Guerre du Vietnam. Il concerne cinq G.I.'s dénaturant dans l'horreur ce qu'on appelle "le repos du guerrier". Dans un village, le sergent fait capturer une jeune fille pour... Lire l'avis à propos de Outrages

8 5
Avatar Ticket_007
8
Ticket_007 ·

Critique de Outrages par Sergent Pepper

J'ai l'impression qu'on ne fait plus trop ce genre de films, à charge et qui prennent aux tripes. J'en avais vu un bon paquet dans les années 80 (Delivrance, Platoon, etc) La première partie est assez bonne, Sean Penn vraiment flippant. Bon, Marty McFly en mode sérieux, c'est un peu limite (Genre "J'écarquille les yeux pour montrer que je suis outré") mais le film est correct. Après, on ne... Lire la critique de Outrages

16
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

Charlie's bad movie

Dès les premières minutes, on comprend bien qu'on ne verra pas un grand film. A l'affiche, deux stars, d'accord, mais pas deux grands acteurs. Comme souvent Sean Penn surjoue dans un role taillé pour sa démesure ridicule, celui d'un sergent brutal, caricature du kéké italo-américain de base. Michael J Fox est crédible en GI pendant la guerre du Vietnam comme Laurent Deutsch dans le rôle de JP... Lire la critique de Outrages

24 2
Avatar gallu
5
gallu ·

Ode à ma captive...

Casualties of War constitue - à l'instar de Blow Out et de Carlito's Way - l'un des sommets artistiques de l'Oeuvre intarissable de Brian De Palma. Charge cinématographique particulièrement courageuse adressée aux instances américaines de la Guerre du Vietnam et aux hommes de terrain ce film éprouvant commence aux lendemains du Watergate, dans l'intimité d'une rame d'autobus :... Lire l'avis à propos de Outrages

2
Avatar stebbins
10
stebbins ·

Flûte, c'est la guerre...

Outrages est surement le film le plus psychologique que Brian de Palma ait pu faire. Ne racontant peut-être pas la Guerre du Vietnam avec la même force que Apocalypse Now de Coppola, je le trouve néanmoins bien plus convaincant que Full Metal Jacket de Kubrick sorti 2 ans avant. À travers un très bon Michael J. Fox (et sa tête de naïf, certes, mais convaincant), on arrive sans peine à... Lire la critique de Outrages

7
Avatar Saccharum
8
Saccharum ·