Affiche Outsiders

Critiques de Outsiders

Film de (1983)

La fureur de vivre.

Quand j'avais douze ans, je portais des jeans et des chemises à carreaux savamment déchirées. Comme les Greasers de "Outsiders". Je rêvais d'appeler mes futurs enfants "Dallas" et "Ponyboy", comme deux des héros de "Outsiders". J'écoutais du vieux rock FM des 50's... comme dans "Outsiders". Et comme les ados de "Outsiders", je rêvais d'un monde utopique où nous n'aurions plus besoin de donner du... Lire l'avis à propos de Outsiders

26 1
Avatar Gand-Alf
9
Gand-Alf ·

Nothing Gold Can Stay

Francis Coppola avait toujours dit qu'il ne cèderait pas à la mode, et qu'il ne ferait jamais de films sur l'adolescence. Jusqu'à ce qu'on lui fasse parvenir une pétition faite par des lycéens de Fresno, CA, lui demandant de filmer les angoisses de l'adolescence par le biais d'une guerre des gangs rétro. Adapté d'un roman écrit par Susan E. Hinton, qui l'avait écrit à 17 ans seulement,... Lire la critique de Outsiders

24 5
Avatar VirginiA
8
VirginiA ·

Greasers aux grands coeurz' !

En allant voir une nouvelle fois Apocalypse Now au cinéma, l'autre soir, j'avais envie d'en écrire une critique, encore, mais celles des films parfaits sont les plus laborieuses, on voudrait dire tellement de choses, avec exactement les bons mots, il y en a des biens, des fois, mais j'en suis plutôt incapable. C'est un peu triste, alors je me venge sur d'autres films. Restons un moment dans... Lire la critique de Outsiders

13 4
Avatar J. Z. D.
7
J. Z. D. ·

Critique de Outsiders par Biniou

Alors qu’il avait fait d’une fresque sur le gangstérisme un mélodrame familial Coppola prend une nouvelle fois à contre pied tout le monde en faisant d’un teenage movie une épopée lyrique sur l’Amérique contemporaine lorgnant du coté d’Autant en emporte le vent. Outsiders décrit le quotidien d’un jeune avide de culture perdu au milieu d’un monde ou il semblerait que seul la force des poings... Lire la critique de Outsiders

9 2
Avatar Biniou
9
Biniou ·

Tragédie low cost

Il est assez difficile de trouver un grand intérêt à ce film. Tout au plus attirera-t-il l’attention d’’archivistes et d’historiens du cinéma sur les faits suivants : - il propose de voir une brochette de futures stars (Dillon, Cruise, Lowe, Swayze, Estevez), rutilants de gomina et ravis d’en découdre dans une tragédie low cost où leur jeu outrancier semble légitime. - les 60’s vues par les... Lire l'avis à propos de Outsiders

14 3
Avatar Sergent Pepper
4
Sergent Pepper ·

Fighting in the USA

Sorti en 1983, The Outsiders a certes un peu vieilli, mais reste un film intéressant qui aborde et brasse bon nombre de thématiques hollywoodiennes, sur un fond, théâtralisé, d'affrontement entre deux bandes de teenagers, à la West Side Story. Si ce film n'est sans doute pas l'une des œuvres majeures de Coppola, il n'en est pas moins solide en termes de réalisation et de scénario.... Lire la critique de Outsiders

5
Avatar Marcus31
7
Marcus31 ·

Des potes et des bastons

Après des superproductions comme le Parrain ou Apocalypse Now, Coppola surprit tout le monde en tournant ce film à budget réduit sur les bandes de jeunes des années 60, qui ne correspondait pas à ce qu'il faisait habituellement. Revenant à un cinéma plus intimiste, pour une histoire simple mais passionnante, il a su bien saisir l'esprit de ces teen-agers... Lire la critique de Outsiders

20 4
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Francis Ford Coppola nous livre ici une chronique intimiste d'une jeunesse à la dérive...

La jeunesse rebelle américaine ayant déjà été maintes fois transposées sur grand écran, on se demandait réellement ce que pouvait bien nous offrir de nouveau Francis Ford Coppola, tout en sachant bien qu’il venait de mettre en scène la même année Rusty James (1983) avec Mickey Rourke (et une fois de plus Matt Dillon). Il faut bien admettre que c’est avec surprise que l’on se retrouve devant une... Lire la critique de Outsiders

2
Avatar RENGER
6
RENGER ·

La jeunesse vue par Francis Ford Coppola. Avec Tom Cruise, Patrick Swayze, Diane Lane. Rock'n'roll..

Après son "Coup de cœur" (1982) qui s'est soldé par un échec commercial, Coppola tente de remonter la dure pente en s'harponnant sur le vil sujet d'une jeunesse à la dérive. Pour cela, Francis Ford adapte "The outsiders" (écrit en 1964), roman à succès de Susan E. Hinton (connue au monde entier pour cette adaptation au cinéma) pour en faire son "Outsiders" (1983) dopé au rock n'roll pur et dur.... Lire la critique de Outsiders

1
Avatar brunodinah
6
brunodinah ·

Critique de Outsiders par Jérôme Richenauer

Oh, les guerres de gangs, ça m'a toujours parlé. La fougue de la jeunesse, la sensation d’appartenir à un groupe, l'esprit de rébellion, le désespoir de n'avoir aucun avenir, la rivalité, les amitiés fortes. Bon, on a un peu de tout ça, mais tout est trop dilué dans un rythme bien trop contemplatif. Les greasers (gamins des quartiers pauvres, blousons noirs, cheveux gominés...) sont en... Lire la critique de Outsiders

1
Avatar Jérôme Richenauer
6
Jérôme Richenauer ·