Il ne faut pas voler le titre, il faut le mériter

Avis sur Over the Top, le bras de fer

Avatar Aurélien Boucher
Critique publiée par le

Chauffeur routier solitaire, Lincoln Hawk est rongé par un divorce et par la culpabilité d'avoir abandonné un fils qu'il n'a jamais vu, Michael. Lorsque Lincoln - sur les conseils de son ex-femme - part chercher son fils à l'Académie Militaire, il se cogne à l'agressivité de ce dernier. Pour Lincoln, le seul moyen de prouver à son fils - et à lui-même - qui il est réellement, c'est de remporter le championnat du monde de Bras de fer de Las Vegas !

OVER THE TOP, LE BRAS DE FER fait partis des petits films avec Sylvester Stallone, parmi ses films les moins réputés. Pourtant, ce OVER THE TOP est une très bonne surprise et qui, même en étant un pur film musclé des années 80, est surtout un film assez humain où l'aspect muscle avec le championnat de bras de fer ne prend qu'une partie secondaire de l'intrigue et n'est qu'un prétexte pour l'intrigue principale. Le scénario de ce film est vraiment très bon, où le tout est une très bonne histoire d'une relation père/fils. On suit le personnage de Lincoln Hawk qui va découvrir son fils qu'il a abandonné après son divorce, et avec des liens qui vont se créer petit à petit entre les deux, avec au début le fils qui le rejette, pour au final s'apprécier pleinement tel une vraie relation père/fils. Les deux personnages sont vraiment très bons, avec notamment Lincoln avec toute sa volonté de tout réparer ses erreurs passées. La première partie est un road movie où est centré la relation progressive entre les deux personnages, deux personnages issus de milieu différents. La seconde se base sur le combat de Lincoln pour la garde de son fils, ainsi que le gros tournoi de bras de fer à la fin. L'histoire regorge de scènes touchantes dont la scène de la mort de la mère à l’hôpital, ainsi que la scène entre le père et le fils au parloir. Le film offre aussi de bonnes leçons de vie comme "pas grave que tu perdes, l'importance c'est ne pas abandonner" ou "la vie ne te donnera pas de cadeaux, il faut mériter le titre". L'histoire est donc très bonne et se rapproche d'un ROCKY. Par contre, le grand père fait un peu méchant riche stéréotypé, celui qui veut garder la garde de son fils. Le casting est très bon avec à sa tête Stallone très bon dans le rôle du père qui regrette d'avoir tout laisser tomber. Et le tournoi à la fin est très bonne. La réalisation reste correcte sans être transcendantale, où on retient surtout les ralentis durant la scène du tournoi pour mettre en avant la situation du personnage, ainsi que les côtés clips avec les clips musicaux, ainsi que le montage lors du tournoi avec l’enchaînement des participants éliminés.
Et la musique est très bonne et fait très années 80.
Une très bonne surprise et un très bon Stallone.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 12 fois
Aucun vote pour le moment

Aurélien Boucher a ajouté ce film à 3 listes Over the Top, le bras de fer

Autres actions de Aurélien Boucher Over the Top, le bras de fer