Avis sur

Overdrive par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Andrew et Garrett Foster,deux américains,sont demi-frères,fans de mécanique et réputés pour être les meilleurs voleurs de voitures du Monde.Ils débarquent à Marseille pour piquer des Ferrari d'une valeur inestimable appartenant à de riches gangsters hyper dangereux.Ce gloubi-boulga franco-américain est réalisé par le colombien Antonio Negret,un incapable déjà aux commandes du très naze "Transit" en 2012,où il était aussi question de route et de bagnoles.Confirmation que les ennuis ne sont pas loin,le producteur est Pierre Morel,un des Besson's boys,qui est un des directors attitrés de chez Europa Corp.De fait,on retrouve ici tout le catalogue habituel des films d'action modernes décérébrés,au croisement d'un "Fast and Furious" dégénéré et d'un "Ocean's eleven" de pacotille.Il y a donc de belles autos,des truands sadiques,des machinations alambiquées,des dialogues vides de sens,de l'humour sinistre,un scénario totalement WTF,des course-poursuites,des cascades,des bastons,des gunfights,de magnifiques paysages ensoleillés sublimés par une image éclatante,des personnages frimeurs qui prennent des poses et de jolis acteurs qui ressemblent à des mannequins.L'ensemble,mal filmé et narré n'importe comment,relève naturellement plus du sous-produit fauché que des références l'ayant inspiré.S'y ajoutera un twist final prévisible qui ne fera que rendre plus incompréhensible encore cette histoire abracadabrante.Seules sont à sauver les scènes de la fin avec la poursuite sur les petites routes montagneuses de l'arrière-pays et la conclusion sur les quais.Le script semble avoir été coécrit par des ados geeks suivant un atelier d'écriture animé par un prof de français écolo-gaucho-antifa soucieux de plaire aux racailles et des zivas de banlieue adeptes du rodéo nocturne,tous croyant que le cinéma se réduit au "Transporteur" ou à "Banlieue 13".Il est amusant de constater qu'à l'heure du terrorisme anti-automobile qui entend obliger le français moyen à rouler au pas déferlent sur les écrans des oeuvres glorifiant la vitesse et les acrobaties accidentogènes sur quatre roues,tandis qu'on laisse les petits gars de la téci se déchaîner au volant.Le casting cosmopolite donne lui aussi dans le second choix.La vedette du show est Scott Eastwood,le fils de Clint,qui ressemble physiquement à son père mais n'a pas hérité de son talent.Au moins est-il sobre,à la différence de son frangin de cinéma Freddie Thorp,un pauvre clown idéal quand il s'agit de Thorpiller un film.L'espagnole Ana de Armas est diablement jolie et Simon Abkarian,toujours classieux,parvient à surnager en dépit du contexte délétère.Les sales gueules sont de sortie du côté des hommes de main avec le rappeur Kaaris et Affif Ben Badra,qui occupe un emploi similaire dans le feuilleton "Plus belle la vie".Dans un petit rôle surgit Tom Leeb,le fils de Michel,qui est aussi chanteur et a failli représenter la France au Concours de l'Eurovision qui,le coronavirus a du bon,a été annulé cette année.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 174 fois
4 apprécient

pierrick_D_ a ajouté ce film à 1 liste Overdrive

Autres actions de pierrick_D_ Overdrive