Une "mécha" bonne suite !!

Avis sur Pacific Rim : Uprising

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

ENIFIN !!! Ah là là, "Pacific Rim: Uprising"....mais qu'est ce que je l'ai attendu avec méga impatience cette suite !!
Je n'ai malheureusement (et honte à moi !!) pas découvert "Pacific Rim" premier du nom du talentueux Guillermo en salle à sa sortie en 2013...ce que j'ai amèrement regretté lorsque j'ai découvert le film seulement en 2016 !
"Pacific Rim" (2013), c'est très simple, fut pour moi l'une des plus grosses claques qu'il m'ai été donné de prendre dans la face, dans le genre SF avec "Avatar" en 3D en 2009 et Star Wars VII en 2015, en salle (et plus récemment le génial "Blade Runner 2049" de D.Villneuve).
PR, véritable choc des titans, Transformers VS Godzilla très très inspiré de la culture d'animés nippons dont bien entendu l'oeuvre mère des animes de méchas "Neon Genesis Evangelion" d'Hideaki Anno sensei (1995-1996) ainsi que ses descendants comme "Gurren Lagann" (2007) et "Code Geass" (2006-2008), m'avais complètement époustouflé, conquis à 300% par ses scènes de combats de robots géants démentiels, ainsi que le côté fort intéressant des thématiques scientifiques dans le domaines disciplinaires de la Neuroscience, neuropsychologie, linguistique ect, bref, tout ça pour dire que "Pacific Rim" de Del Toro compte parmi mes oeuvres cinéma de science fiction préférées donc à ce titre, il est facilement compréhensible que je sois aussi hypé pour une suite !!
Annoncé depuis 2012 avant même la sortie du premier, "Pacific Rim 2" aura vraiment mit beaucoup de temps à être mit en route, la faute principalement aux résultats financiers très en demi teinte du premier opus, seulement 411 millions de dollars récoltés alors que son budget atteignait les 200 millions ^^. C'est bien simple, on peut clairement dire merci à la Chine avant tout car sans elle, Universal et Legendary n'auraient certainement pas envisagés la mise en route d'une suite (alors MERCI la chine :) !!). Entre ça et l'abandon de Guillermo del Toro de la réalisation entre temps, la production d'Uprising fut très laborieuse mais heureusement, notre attente est enfin récompensée, voilà enfin le sequel !
Bon, "Pacific Rim: Uprising", suite de "Pacific Rim" de Guillermo del Toro (2013) sur laquelle ce dernier reste quand même scénariste et producteur, réalisée par Steven S.DeKnight, le mec presque totalement inconnu au bataillon hormis qu'il est au scénario de séries comme "Spartacus" ou plus connue, "Marvel's Dardevil" (2015), réalise donc avec ce film son premier long métrage, premier coup d'essai à la réalisation et ni plus ni moins qu'avec un bon gros blockbuster !
L'histoire d'Uprising fait suite à la conclusion du premier PR. 10 ans après le fin du combat opposant les humains aux commandes des Jaegers aux Kaijus, avec la fermeture de la brèche dans l'océan pacifique, le monde s'est reconstruit malgré des dégâts colossaux encore visibles.

Né dans un monde ravagé par la guerre, Jake Pentcost, fils du héros de guerre Stacker Pentcost ayant sacrifié sa vie pour la victoire de l'humanité, vie pauvrement dans les ruines et les décombres, gagnant sa vie via de petites combines et des trafics d'objets high-tech. Lorsque l'un de ses coups tourne mal, Jake est alors prit en chasse par les autorité. Dans sa fuite, le "fils du héros" tombe sur Amara, adolescente mécano débrouillarde. Rattrapés et arrêtés, Jake et Amara se voient alors recrutés par l'armée du front "Pacific" pour prendre part à la nouvelle attaque d'envergure qui se prépare contre les Kaijus, cherchant à ouvrir une nouvelle brèche pour pénétrer à nouveau sur le Terre. Mais Jake n'est pas son père et n'a pas l'étoffe du héros.
Jake, Amara et la nouvelle génération de pilotes auront-ils une chance de stopper le nouvel assaut des Kaijus ? Pourquoi et surtout...comment les Kaijus viennent-ils sur terre ? Et si le conflit entre les Jaegers et les Kaijus allait en fait bien au delà de ça ? Et si le front "Pacific" comptait un traître dans ses rangs ??

Voilà pour le pitch global.
Verdict : "Pacific Rim: Uprising" constituait l'une de mes plus grosses attentes cinéma de l'année avec "Les Indestructibles 2", "Avengers: Infinity War", "Black Panther" ou encore le second volet des "Animaux Fantastiques", pourtant, lorsque la bande annonce du film est sortie, j'avais été pas mal refroidi, cédant trop facilement (j'ai honte de moi ^^) aux préjugés comparatifs/rabaissant avec "Power Rangers" et "Transfomers" (Transformers dont je suis un grand fan de la saga de Bay au passage et dont ça m'énerve d'entendre tout le monde l'utiliser sans cesse juste comme un paillasson pour revaloriser tel ou tel autre film de robots). Mais après coup, en revoyant plusieurs fois (peut être une dizaine) la B.A, finalement je me suis demandé pourquoi j'avais été rebuté ? J'ai finit par être de nouveau parfaitement convaincu que ce numéro 2 n'avait pas de raison d'être risible.
Recevant déjà un accueil bien mitigé (2,7/5 de moyenne de critiques Presse et 3,3/5 de moyenne Spectateurs sur Allociné; seulement 4,8/10 de moyenne de note des spectateurs sur SensCritique) bien en dessous du premier de 2013, "Pacific Rim: Uprising" semble déjà subir un certain lynchage des fans du premier criant à la trahison. Pourtant.....en quoi est-il mauvais ?
"Pacific Rim 2" a t-il souillé le magnifique travaille de Guillermo ? Ma réponse a cette question est directement un gros NON !
Mais évidemment qu'il ne fallait pas s'attendre à meilleur que le premier, et moi encore plus, vu la calque visuelle intersidérale que j'avais pris avec le premier, je savais qu'il était juste impossible que ça se reproduise. On va pas y aller par 4 chemins, "Uprising" est moins bon que le premier PR et ça coule de source. Les suites j'ai rien contre, c'est même tout le contraire, j'ai tendance à les encourager mais là, ça me fait mal de l'admettre étant donné que je déteste cet argument, seulement je suis obligé d'accepter que cette fois il est justifié :
ce deuxième "Pacific Rim" perd de son charme car il a naturellement perdu l'effet de surprise qu'avait le film du réalisateur du "Labyrinthe de Pan" 5 années plus tôt. Là ou le gigantisme des robots et le spectaculaire décoiffant des scènes d'action nocturnes nous avait scotché, là on l'attendait car on s'est habitué à cette norme; donc oui, le film souffre de ne plus produire cet effet de surprise c'est évident.
Néanmoins, j'accuse la plupart des critiques négatives de descendre le film uniquement car Del Toro n'est plus réalisateur (et si c'est juste ça c'est plutôt stupide je trouve ^^). Alors déjà, le scénario vient de lui, et puis bon, vu son sublime "Shape of the Water" en ce moment, on va pas lui en vouloir d'avoir voulu faire passer ses projets plus personnels plutôt que de se mettre à être à la botte d'Hollywood.
Deuxièmement, Steven S.DeKnight derrière la caméra, en reprenant la flambeau, arrive tout à fait à mettre en scènes des combats colossaux hallucinants qui valent à peu près celles du premier. Si le réalisateur n'arrive pas lui, à styliser ces combats apocalyptiques de méchas, on sent quand même un talent plutôt impressionnant, on sent un enseignement hérité de Whedon, bay ou encore Snyder dans un style codifié de près par "Transformers" ou "Man of Steel".
Je part du principe que quand on va voir "Pacific Rim II", surtout si on a vu le premier en amont, il faut savoir ce pourquoi on y va; "Uprising" c'est à prendre comme un gros film popcorn, comme un méga big-mac hollywoodien et là, si le film n'est plus une surprise, il n'y a aucune tromperie sur la marchandise, on est venu pour en prendre plein la vue, voir des robots géants tabasser des créatures aliens...et c'est ce qui nous est offert. Donc moi perso, ce deuxième "Pacific Rim" m'a offert ce que je voulais alors aucune raison d'en sortir déçu.
Niveau scénar', "Uprising" n'a quasiment rien modifié de l'ADN du prototype de 2013, les codes sont les même et même niveau étapes et tournures, c'est presque identique au millimètre près. L'histoire reste quand même bien fichue, bien rattachée au premier film, intéressante car elle s'intéresse aux

conséquences de la guerre, comment le monde tente tant bien que mal de se relever,

et quelques nouveautés renforcent le mystère comme

les Jaegers auto-pilotés juste par un cerveau de kaijus dans le cockpit ou encore le coup des Jaegers qui mutent en kaijus (si ça ça fait pas "Evangelion" hein ! ^^).

Les scènes de combat sont encore une fois "mécha" BADASSES !! Du très très lourd,

le combat de Sydney au début, le combat du "Gipsy Avenger" vs le Jaegers mutant dans les montagnes Sibérienne et surtout.......cette final battle de OUF à Tokyo à la fin devant laquelle j'ai vraiment bien pris mon pied !

Côté personnages/jeu d'acteur, John Boyega y met du siens mais l'acteur de "The Circle" (2017) n'arrive pas vraiment à se défaire de l'image de Finn de Star Wars 7 et 8. Les autres personnages sont réduit au strict minimum de leur statut fonctionnel sans intérêt supérieur dans l'intrigue, même si Cailee Spaeny mérite une mention honorable pour son premier rôle.
Pas vraiment grand chose à dire de plus, en conclusion, "Pacific Rim: Uprising" restera inférieur au film de Guillermo del Toro mais n'en reste pas moins une "mécha" bonne suite, un deuxième round méchas vs kaijus toujours aussi explosif, de la bombe encore une fois, pas déçu !! "Pacific Rim 3", j'attends déjà !! (Si la Chine pouvait booster les chiffres comme avec le premier ça serait bien).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1253 fois
15 apprécient · 9 n'apprécient pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film à 6 listes Pacific Rim : Uprising

Autres actions de L_Otaku_Sensei Pacific Rim : Uprising