Pacte avec le diable.

Avis sur Pacte avec un tueur

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Tiré d'un scénario de Larry Cohen, qui sera d'ailleurs massacré au tournage, Pacte avec le tueur est ce qu'on peut appeler un bon petit polar, mais sans plus.
Il repose sur l'alchimie improbable entre Brian Dennehy et James Woods, ce dernier jouant un homme mystérieux qui vient voir le premier, flic et romancier d'un braquage qu'il a vécu quinze plus tôt, de lui proposer un sujet d'un autre livre. Au départ hésitant, il va être contraint financièrement parlant.

Le film est réalisé par un faiseur que j'aime bien, John Flynn. Il s'était illustré dans des films aussi connus que The outfit, Rolling thunder ou encore le sous-estimé Haute sécurité. Mais là, pris au piège par le studio, il a livré quelque chose au fond d'anodin, et dont il y a une grosse erreur de casting en la présence de Brian Dennehy, que je trouve sans aucun charisme, comparé à James Woods.
Et puis, il faut dire que, pour ceux qui ont vu le film, la dernière scène avec sa fille est limite improbable pour déclencher le climax final avec le méchant. A ce niveau-là de bêtise, c'est du jamais vu.

Cela dit, je suis sévère, mais il y a l'évolution du personnage de James Woods qui est intéressante, et la meilleure scène qui est sans doute le repas chez les parents de ce dernier où, d'un simple regard de la mère, tout est dit sur cet homme mystérieux.
Un peu de subtilité pour un film qui en manque tant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
1 apprécie

Autres actions de Boubakar Pacte avec un tueur