Affiche Pale Rider, le cavalier solitaire

Critiques de Pale Rider, le cavalier solitaire

Film de (1985)

On ne fréquente pas sans s'infecter la couche du divin

J'ai enterré mon chien ici. Alors cette terre est sacrée. J'ai dit une prière. Après le raid. J'ai demandé un miracle. Il arrivera peut-être un jour. Ce jour-là, tu es arrivé. Je crois que je t'aime. Rien de mal à ça. S'il y avait plus d'amour dans le monde... il y aurait moins de morts. Alors il ne... Lire la critique de Pale Rider, le cavalier solitaire

56 40
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·

Et l'Enfer marchait avec Lui.

Ce film est mon préféré de Clint Eastwood. Je ne pense pas que ce soit le meilleur (pour moi, cette place revient incontestablement à Unforgiven), mais c'est Pale Rider que je revois le plus souvent et avec le plus grand plaisir. Western très classique dans son déroulement, il réserve quand même quelques surprises agréables. Pale Rider est d'abord un très on divertissement. Action et humour,... Lire l'avis à propos de Pale Rider, le cavalier solitaire

76 8
Avatar SanFelice
9
SanFelice ·

Les forty-niners

En 1849, plus de 300000 prospecteurs se jettent sur la Californie, alors propriété du Mexique, mais administrée par les Etats Unis à la suite de la guerre gagnée par les américains. Il n'y a pas de loi et possession vaut titre. En 1850, le Mexique vend ses droits sur la Californie aux Etats Unis. Des représentants sont élus, des lois votées, des concessions immenses sont allouées à ceux qui... Lire l'avis à propos de Pale Rider, le cavalier solitaire

28 5
Avatar -Marc-
7
-Marc- ·

Gun of a preacher man.

Eastwood réalisateur est désormais parvenu à une stature similaire à celles des maitres qui l’ont fait naitre en tant qu’acteur. Un nouveau western sera forcément vu à l’aune des superbes opus précédents. L’ouverture de Pale Rider, alternance entre la vie de la communauté et l’irruption des pillards cite ostensiblement Josey Wales, tandis que l’arrivée providentielle d’un personnage sans nom... Lire la critique de Pale Rider, le cavalier solitaire

39 1
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·

"And I looked, and behold a pale horse. And his name that sat on him was Death" !!!

And I looked, and behold a pale horse. And his name that sat on him was Death. Là où il faut chercher un vernis d'originalité dans ce western, c'est dans les références bibliques et le fait que le protagoniste apparaît comme un être surnaturel sorti de nulle part, défendant les braves, combattant les méchants, après ce qu'il s'apparente à une forme de... Lire la critique de Pale Rider, le cavalier solitaire

25 5
Avatar Plume231
7
Plume231 ·

Le cadavre du western se ranime

Dans les années 70, le western s'est fait rare sur les écrans hollywoodiens, les Italiens avaient démystifié le genre, il avait été mis à toutes les sauces par d'autres pays, et la télévision américaine avec certaines séries l'avait tout simplement enterré, les gens ne voulaient plus voir ni Indiens, ni cowboys, ni diligences, ni chariots de pionniers, ni desperados. Clint Eastwood est un... Lire l'avis à propos de Pale Rider, le cavalier solitaire

30 10
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Et je vis la Mort descendre de la montagne

Une prière après le pillage. Une supplique qui demande qu'un miracle s'accomplisse. Pourtant, la ville sous contrôle est là, éternelle. Tout comme ces regards, en chiens de faïence, et le passage à tabac. Mais Il arrive. Il corrige les petites frappes pour mieux s'en aller. Car Il dit qu'Il n'est que de passage. Il apparaît comme dans les récits bibliques, ou dans les légendes... Lire l'avis à propos de Pale Rider, le cavalier solitaire

15 5
Avatar Behind_the_Mask
9
Behind_the_Mask ·

Critique de Pale Rider, le cavalier solitaire par FPBdL

Le film débute par une scène d'assaut. Des mineurs reculés dans la montagne échappent encore à l'emprise du fondateur de la plus proche bourgade, qui envoie sa bande de gros bras pour chasser ces gens de cette source à dollars. Clint est client des clins d'oeil aux références du genre. Ainsi, à Sergio Leone, le Prêtre emprunte le foulard noir de Blondin (http://www.vodkaster.... Lire la critique de Pale Rider, le cavalier solitaire

12
Avatar FPBdL
7
FPBdL ·

Un justicier arrive à cheval

Cela faisait déjà un petit bout de temps que je ne m'étais pas replongé dans le cinéma de Clint Eastwood. C'est donc toujours un plaisir de le retrouver surtout quand il porte la double casquette de réalisateur et acteur. Et d'autant plus sympathique que je recommence avec un western. Pale Rider est l'histoire d'un drôle de pasteur qui rencontre des chercheurs d'or martyrisés par le grand... Lire l'avis à propos de Pale Rider, le cavalier solitaire

8 3
Avatar batman1985
7
batman1985 ·

Critique de Pale Rider, le cavalier solitaire par Kabuto

Un cow-boy solitaire débarque dans un bled perdu ou comme par hasard, les pauvres prospecteurs se font voler leurs concessions par un gros méchant. Alors le gentil cow-boy solitaire (même pas peur) va remettre de l'ordre en flinguant tous les méchants (même pas mal). En plus toutes les nanas tombent amoureuses du cow-boy solitaire mais lui, il s'en fout et il repart sans même se retourner. C'est... Lire la critique de Pale Rider, le cavalier solitaire

11
Avatar Kabuto
4
Kabuto ·