Bon film mais petit Fincher

Avis sur Panic Room

Avatar Manza
Critique publiée par le

Je vais commencer cette critique sur un points :

- Je n'ai pas vu Millenium et Alien 3, donc si je dois parler de la filmo de Fincher ça sera bien sur en excluant ces films du jugement (bien que le Mr a renié Alien 3).

Quand j'ai terminé le film je ne me suis pas senti à l'aise quand est venu le moment de donner une note à ce film.
J'avais vraiment aimé ce film, je suis rester scotché devant mon écran à certains moments et je n'ai pas senti de faiblesse particulière dans le film.
Mais quelle note lui donner ? Normalement je met un 8 sans hésiter à ce type de film qui remplisse largement le contrat, mais bon, je me sens un peu mal à l'aise, j'ai mis 8 à Zodiac et The social Network quand même, hors ces films là semblent vraiment un cran au dessus de Panic Room, mettre la même note me semblerai un peu injuste, et pourtant mettre 7 à Panic Room me semble un peu injuste (j'ai au final mis 8).

Du coup, je me suis demandé d'où venait la source de ce "malaise". Qu'a (ou n'a pas) Panic Room pour être à ce point différent des autres films de Fincher, pourtant un Benjamin Button peut sembler bien plus éloigné du style habituel du sieur Fincher, ce style froid, sombre voir glauque avec mass suspens et twist. Mais pourtant Benjamin Button ne m'a pas posé de soucis, alors que Panic Room est vraiment dans le style haletant du Finchou.

Pour je me suis rendu compte que, ce qui faisait de Panic Room un film à ce point à part dans la filmo de Fincher, c'est que c'est son seul film qui n'est pas grandiloquent. Le terme grandiloquent est peut être mal choisis, du coup je dirai plutôt que c'est son seul film (et je ne pense pas qu'Alien 3 et Millenium changent la donne) qui n'impressionne pas par le sujet traité et/ou le contexte de l'histoire.

Se7en traite d'un tueur psychopathe s'appuyant sur la religion pour construire ses meurtres, on a le droit à un fucking twist à la fin.
Fight Club, au twist délirant livre un message assez fort sur notre société.
The Social Network traite ni plus ni moins de l'histoire de Facebook (rien que ça).
Zodiac lui axe son histoire sur un des tueurs les plus marquant des Etats Unis sur une bonne trentaine d'années.
Benjamin Button, à l'instar d'un Forest Gump, parle avec de grandes lignes de la Vie (avec un grand V) en partant sur une base fantastique.
The Game ... bon j'ai déjà plus de mal de parler de ce film vue que je l'ai pas aimé, mais je suppose qu'on peut dire qu'il traite du comportement humain et du poids de notre société sur celui ci.
Gone Girl part sur un constat de base assez "simple" mais qui part très vite sur une sorte de dénonciation des médias de masse mêlé à la folie du comportement humain.

Dans chacun de ces films, il y a l'envie de traiter quelque chose de grand, et souvent Finchouille y arrive très bien (enfin plus ou moins) et c'est souvent ça qui fait que le mec marque les esprits à chaque fois, il manie à la quasi perfection des thématiques/événements fort(e)s. On aime ou pas bien sur, mais l'envie est là.

C'est là que Panic Room est à part, il ne parle "que" d'un braquage et d'une chambre forte (je caricature le résumé simplifié bien sur mais c'est le contexte de base). Il ne me semble pas avoir vu une certaine critique su la société (si ce n'est que l'argent attire les cupides et que ça peut leur faire péter les plombs ... mais bon c'est très light) et je ne pense pas que le film aborde des thématiques fortes.
Panic Room "n'est qu'un" thriller bien ficelé qui maîtrise bien le suspens et les enjeux.
En gros c'est un un film qui remplit le job, j'ai vraiment kiffé le film, et je pense qu'il mérite vraiment son 8, mais c'est de là que venait ma gène et c'est aussi de là que (je pense) vient le fait que ce film est le moins bien noté de Sens Critique, son fond n'est pas ouf. Après c'est pas vraiment ce qu'on demande à un thriller/8 clos, mais Fincher habitue tellement à ce genre de profondeur, que quand il propose un film qui ne fait que son boulot sans trop creuser, ben ça fait bizarre.

D'où le titre de cette critique, ce film est pour moi clairement bon, mais c'est vrai qu'il parait petit pour un David Fincher, en gros, si j'étais dans un devoir de français ou de Culture G et que je devais finir sur une ouverture, ça serai un truc du genre :

Doit on juger un film seulement en fonction de ce qu'il propose ou doit on aussi prendre en compte certains éléments externe au film (autres films du réal notamment) ?

Pour en revenir au film et au film seulement, comme je l'ai dis j'ai vraiment aimé, des personnages intéressants qui n'en font pas trop (ou alors ça passe bien, à l'image du leader maladroit du casse), une caméra très libre (1000 fois moins froide que dans les autres Fincher je trouve), un suspens haletant, la tension ne retombe pas, bonne gestion du 8 clos, même si je n'ai pas trop ressenti le côté enfermement du à la panique room ("chambre de panique" en français ... serioulsy >

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 701 fois
16 apprécient · 4 n'apprécient pas

Manza a ajouté ce film à 1 liste Panic Room

Autres actions de Manza Panic Room