Affiche Panique

Critiques de Panique

Film de (1947)

« Comme un bruit de foule, qui sonne et qui roule, et tantôt écroule, et tantôt détruit. »

Avant que de dévoiler les plus insidieuses bassesses de la foule, Panique s’attache à mettre en place une galerie de portraits dans un espace. C’est un couple qui se retrouve à l’ombre de l’église, loin du café public, pour renouer un amour que la prison a interrompu. C’est la galerie des archétypes du café, commerçants, prostituée, pseudo bourgeois, qui parlent de tout et de rien, et le fait... Lire l'avis à propos de Panique

59 8
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

Illusions perdues

C'est un condensé d'humanité qui se découpe en ombres inquiétantes sur les murs gris de cette petite banlieue parisienne. Un petit bout de planète coincé entre un terrain vague boueux et un vieil immeuble balafré. Un morceau de macadam où s'ébat bruyamment une faune disparate et pourtant si commune, si semblable. Une vie de quartier banale entre ses petits commerçants gouailleurs, ses... Lire la critique de Panique

38 19
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

Emporté par la foule

Centre-ville de Lisbonne, Portugal, octobre 2014. Escapade automnale. Foule n°1. Errer dans les rues de la capitale portugaise et ressentir la diversité de la foule ibérique. Aux accents enjoués de la langue nationale se mêle la tonalité vaguement similaire des voisins espagnols, sur fond d’un brouhaha international, hétérogène et cosmopolite. La beauté du quartier de l’Alfama, entre pauvreté... Lire l'avis à propos de Panique

32 15
Avatar Morrinson
8
Morrinson ·

Les (souterrains et magnifiques) mouvements de panique

Proposez un film français de 1946 à deux spectateurs, l'un vieux cinéphile bourlingueur et l'autre jeune blockbusterophage intrépide, et ils auront l'un et l'autre de bonnes et de mauvaises raisons pour accepter (avec enthousiasme) ou refuser (avec véhémence) la séance.  Le premier, curieux, appréciera à l'avance la possibilité de découvrir une nouvelle fois la France de l'immédiat après-guerre... Lire la critique de Panique

34 14
Avatar guyness
7
guyness ·

L'amer à boire

Petite banlieue parisienne avec des airs de province, le rendez-vous des forains avec auto-tamponeuses et voyante cartomancienne, un terrain-vague pour se soulager la nuit ou étrangler les femmes célibataires, un petit jardin derrière l'église pour flirter le soir, le lot de petits commerçants habituels, le pharmacien, le boucher, la prostituée, le contrôleur du fisc, le concierge du garnis et... Lire l'avis à propos de Panique

33 8
Avatar Torpenn
8
Torpenn ·

Critique de Panique par PolaireFerroviaire

“Panique” est une adaptation des Fiançailles de Monsieur Hire par Julien Duvivier sortie en 1947. Il y songeait déjà quand il était aux Etats-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il en était revenu écoeuré par les atrocités de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi agacé par l’industrie cinématographique hollywoodienne. Rejetant notamment l’obligation de “Happy End”, il souhaitait faire... Lire l'avis à propos de Panique

9 10
Avatar PolaireFerroviaire
5
PolaireFerroviaire ·

Hystérie collective, mélancolie marginale

Travailleur acharné, d’une rigueur à toute épreuve, Julien Duvivier apparaît comme l’une des figures de proue du cinéma français des années 1930. Un titre flatteur qu’il partage avec des réalisateurs de la trempe de Renoir, Carné ou Grémillon. Technicien hors pair, dramaturge exemplaire, il contribua non seulement à forger le mythe de Jean Gabin, « le mieux briqué des mauvais garçons... Lire l'avis à propos de Panique

15 2
Avatar Cultural Mind
9
Cultural Mind ·

Fenêtre sur bourg.

Si l’homme est la somme de ses traumatismes, les additions nécessaires pour aboutir au cas de Monsieur Hire, (anti ?)héros de « Panique », sont bien nombreuses. Omniscient, mystérieux, mais surtout bienveillant, le vieux bougre, coulant ses jours dans un Paris factice, attire la méfiance de ses propres voisins, accumulant des accusations douteuses à son égard, due notamment par son extrême... Lire l'avis à propos de Panique

13
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·

Un tour de manège

Au rang des purs plaisirs cinéphiles se trouve le suivant : celui de découvrir un auteur, dont l'on ne sait finalement pas tant de choses, à travers une oeuvre qui réussira à nous couper le souffle. Evénement récurrent mais hélas trop peu régulier et tendant à se raréfier avec le temps, mes dernières grandes rencontres se sont faites au contact de Berri, Hamaguchi, Minnelli, Lifshitz,... Lire la critique de Panique

2 4
Avatar Heobar
9
Heobar ·

Le vilain canard va rôtir

Maudit soit celui qui porte avec fierté sa différence et mort à celui qui ose braver la norme en se moquant des murmures qui fleurissent sur son passage. Pas assez jouasse au goût de son boucher, lequel encaisse pourtant sans vergogne le billet que l'indésirable lui tend, avare en «bonjour» lorsqu’il croise les adultes et jugé trop avenant envers les enfants, le barbu solitaire du coin... Lire l'avis à propos de Panique

8 2
Avatar oso
8
oso ·