Affiche Papicha

Critiques de Papicha

Film de (2019)

  • 1
  • 2

"Papicha", ou quand une superbe histoire vraie n'en est pas réellement une

Présenté cette année à Un Certain Regard, "Papicha" sortira le 9 octobre, et il faut bien le dire, j'ai cru pendant une bonne heure qu'il avait plus que mérité ses prix récemment récoltés à Angoulême et son gros buzz sur la Croisette. En effet s'il n'y avait cette seconde partie qui s'occidentalise très très fort, en mode "The Full Monty" et... Lire l'avis à propos de Papicha

21 6
Avatar takeshi29
7
takeshi29 ·

De l'étoffe des héroïnes

Bien que tourné en Algérie avec toutes les autorisations nécessaires, le film de Mounia Meddour ne devrait pas connaître une sortie en salles dans son pays. Le propos y est surement pour quelque chose alors que le pays est confronté de nouveau aux revendications d’une population qui aspire à plus de poids sur les décisions du pouvoir. Dans Papicha, ce sont les années 90 d’Alger qui sont... Lire la critique de Papicha

3
Avatar Adao
6
Adao ·

La liberté à tout plis

Mounia Meddour ne cache pas que Papicha est largement inspiré de son histoire: jeune étudiante éprise de liberté dans l’Alger des années 90, en pleine “décennie noire”; elle a dû fuir son pays bien aimé pour se réinventer ailleurs. La papicha, c’est cette jeune femme coquette qui va profiter de sa jeunesse, faire la fête, se maquiller, s’amuser librement.... Lire l'avis à propos de Papicha

3 2
Avatar iori
7
iori ·

Entre us et coutures, la liberté secoue...

PAPICHA (15,8) (Mounia Meddour, ALG, 2019, 110min) : Percutant film contre l'obscurantisme algérien survenu entre 1991 et 2002 (la décennie noire), à travers le destin d'une jeune styliste de mode et d'une bande de filles de la cité universitaire d'Alger, qui souhaitent vivre leur jeunesse librement malgré l'hostilité funeste ambiante. Mounia Meddour opte pour une judicieuse caméra... Lire la critique de Papicha

11 5
Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Critique de Papicha par ffred

Belle surprise que ce premier film de Mounia Meddour. Aussi solaire que sombre, Papicha porte un regard désespéré et à la fois plein d'espoir sur la condition des femmes et l'obscurantisme religieux qui, on le dit encore trop souvent, n'en finissent pas de pourrir ce monde (et cela ne va pas s'arrêter de si tôt). L'écriture (inspiré de faits réels) et la mise en scène ont une énergie folle.... Lire la critique de Papicha

2
Avatar ffred
8
ffred ·

Une liberté brisée.

Malgré l’oppression qui s’annonce, quatre jeunes filles de la Cité U vont tenter de s’émanciper. Nedjma est belle et elle a du talent : elle dessine et confectionne de belles robes, vendues en cachette dans les toilettes de la Cité U. Mais dans les années 90, les intégristes s’affirment et commence à semer la terreur parmi cette jeune génération joyeuse et insouciante.... Lire l'avis à propos de Papicha

2
Avatar cinevu
8
cinevu ·

En mode résistance

Avec Papicha, Mounia Meddour revient sur les « années de plomb » de l’Algérie des années 90. Derrière le discours militant contre le fanatisme religieux, la cinéaste dresse le portrait d’une belle résistante. A ce jour, le public algérien n’a pas pu voir Papicha – les projections prévues à partir du 20 septembre ont été annulées sans explication. Preuve s’il en est... Lire la critique de Papicha

2
Avatar denizor
7
denizor ·

Fière d'être algérienne

Papicha : à Alger, jeune femme drôle, jolie et libérée. Comme l'héroïne du premier long-métrage de Mounia Meddour, et aussi courageuse (inconsciente ?), obstinée et fragile. Dans la décennie noire de l'Algérie (150 000 morts dans les années 90), ce genre de caractéristiques vous exposait à un véritable danger de mort alors que l'intégrisme religieux et l'obscurantisme faisait d'elles des... Lire l'avis à propos de Papicha

4 2
Avatar 6nezfil
8
6nezfil ·

L'énergie du désespoir

Percutant film choc sur la lutte contre l'obscurantisme dans les années noires de l'Algérie (décennie 90), sublimé par la fantastique façon de filmer de Mounia Meddour ... la beauté, la vie, l'audace vs le danger qu'on sent très pesant en arrière-plan... jusqu'aux étoffes dans leur bain de teinture et les mains dans la terre... Un éblouissant hymne à la liberté! Lire la critique de Papicha

2
Avatar Juliette-Cinoche
10
Juliette-Cinoche ·

La fureur de vivre

Critique originale sur Le mag du ciné Après trois jours de compétition où les films surprennent sans livrer de véritable coups de maître, la sélection Un Certain Regard se fait une nouvelle fois remarquer avec Papicha de Mounia Meddour. Un film au féminin avec des... Lire l'avis à propos de Papicha

3
Avatar emberthing
9
emberthing ·
  • 1
  • 2