Attention. Ce flim n'est pas un flim sur le cyclimse. Merci de vôtre compréhension.

Avis sur Paranormal Activity

Avatar Biggus Dickus
Critique publiée par le

Il est des succès inexplicables. René la Taupe ou Paranormal Activity, c'est du pareil au même. Un film d'épouvante qui ne fait pas peur, c'est comme une comédie pas drôle, un film de gangsters sans mitraillette Thompson, un western sans outlaw, un épisode de pokemon sans la team rocket ou un porno sans faciale: ça se fait pas. En l'occurence, inutile de me dire "ouais, mais faut imaginer, c'est le fait de ne pas voir qui fait peur", parce que contrairement à n'importe quel film de Hitchcock ou Carpenter qui font ça très bien, Paranormal Activity reste bloqué au stade de la porte qui claque et du lustre qui se balance. J'ai eu plus peur devant une comédie d'horreur type Beetlejuice ou Poltergeist, c'est dire!
Montrer dans la bande annonce les réactions du public plutôt que le film, ça sentait déjà l'escroquerie. Rien que du marketing pensé pour le buzz, le buzz comme finalité plutôt que comme moyen, qui puisse expliquer le succès de ce truc, et c'est nul.
Mais que dire du film? Honnêtement, pas grand chose, sinon que les coups sourds dans les murs sont à l'épouvante sont ce que le gag de la peau de banane est au comique: quand Harold Lloyd se battait à coups de tartes à la crême dans les années 10 c'était drôle, mais consacrer un film aujourd'hui à ça, ce serait un peu léger. Ben là c'est pareil. Il n'y a vraiment aucun rythme (non seulement c'est lent, mais en plus sans rythme, parce que oui on peut faire quelque chose de lent avec du rythme: ça n'a rien à voir), et aucune narration. Et je dis ça sans aversion particuière pour le "found footage" puisque le genre a ses chef-d'oeuvre comme Rec. Mais là il n'y a vraiment aucun effort de fait. Ca enchaîne paresseusement, d'une part les scènes de nuit en camera fixe (vachement intéressant comme mise en scène...) où il ne se passe guère plus que des draps qui bougent tout seuls, avec en fond sonore un bruit sourd que les personnages n'entendent pas, pour bien faire comprendre que le démon est parmi nous - ce qui ruine tout effet de suspense au passage - et d'autre part des scènes de jour qui se résument à constater ce qui s'est passé dans la vidéo (???): "oh la porte a bougé ici, regarde, oh mais c'est flippant, il faut appeler le docteur machin, mais nan t'es cinglée, mais si, mais non"... Affligeant.
Et puis les personnages... Le couple est sans intérêt, on ne ressent aucune empathie envers eux, le personnage de Micah est un kéké lourdingue débile et insignifiant que j'aurai largué depuis longtemps à la place de sa nana dont j'ai déjà oublié le nom, qui joue vraiment très mal la possédée. S'il suffisait pour ça de rester planté comme une endive bouillie, ça ferait longtemps qu'on aurait oublié le Village des damnés. A un point, j'vous jure, j'ai déjà vu des somnambules plus flippants - le genre qui te fixe dans l'embrasure de la chambre avec un gros couteau dans la main, m'fin ça c'est encore une autre histoire... Le doublage vraiment mauvais doit jouer sur ça aussi. Je passe rapidement sur les dialogues en carton du type "il est là, je sens son souffle sur moi", les tarte-à-la-crême ultra clichés même pas dignes d'un épisode de Martin Mystère, comme la table de Ouija qui s'enflamme ou les traces de pas dans la farine. Allez, soyons honnêtes, il y a un moment (un seul) où j'ai vaguement sursauté: mais ça reposait sur un jump scare, m'voyez, un procédé assez facile, typique des mauvais films... Pour le reste ça ressemble plus à de la mauvaise creepypasta mise en scène; je pense à ça à cause de la rumeur idiote comme quoi ce film aurait fichu la trouille à Spielberg himself. Demain je sort mon film d'épouvante tourné dans mon 18m² dont je dirais qu'il a incité au suicide toute une salle de cinéma. Carton assuré.
Si ce film avait été juste un projet de fin d'année d'un étudiant moyen en cinéma, à la limite j'aurais eu de l'indulgence. Mais ce truc là on nous l'a vendu comme "le film le plus effrayant de toute l'histoire", une bonne partie de la critique peu au fait de l'épouvante est tombée dans le panneau, sans parler du fait qu'il a rapporté quelques 190 millions de dollars, soit 15 000 fois le montant de sa mise!!! Je me demande d'ailleurs où le budget du film est parti étant donné qu'il est filmé à domicile avec deux acteurs amateurs. La réponse est: dans la pub, la bande-annonce et le buzz, mazette! Par comparaison, un Avatar ou un Titanic n'ont remporté que 10 fois leur budget initial. Avec une telle rentabilité, on est pas prêt de finir de bouffer ce genre de merde. D'ailleurs ils sont rendus au combientième Paranormal Activity maintenant? 4 ou 5? C'est incompréhensible: il faut vraiment n'avoir jamais regardé le moindre Gremlins, n'avoir jamais lu le moindre Chair de Poule, ou alors il faut être être la ménagère apathique qui s'écrase chaque semaine devant les émissions type "les 30 histoires les plus mystérieuses" pour éprouver de la terreur devant Paranormal Activity. Ou alors les gens y vont, et en ressortent comme on ressort d'un énième Transformers ou 300: c'est toujours aussi nul qu'avant mais on continue d'y aller en le sachant, avec le sentiment étrange et un peu maso d'aimer ça, et qu'en plus ça fera un sujet de discussion pour s'intégrer dans le groupe qui va toujours voir les mêmes films à la mode, l'élévation sociale par la lobotomie quoi. Triste dégénérescence d'un genre, qui a succombé au malaxage des cerveaux sous le signe du politiquement correct, du buzz pour le buzz, du conformisme de réseaux sociaux façon "oh ptain jsuis allé voir #ParanormalActivity et c'est trop #Flippant, #HorrorFan t'as vu".

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1212 fois
12 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Biggus Dickus Paranormal Activity