Avis sur

Paranormal Activity 3

Avatar khorsabad
Critique publiée par le

Le profil de la série est bien cadré: la montée de bruits insolites, puis d'apparitions, puis de déplacements d'objets, puis d'atteintes physiques aux individus. Le tout culminant lors d'une crise finale, où le Mal triomphe. L'ensemble étant censé être un collage de vidéos amateur plus ou moins lisibles.

Les seules modulations que l'on peut apporter à cette trame (qui a choisi de s'auto-rigidifier), est de varier le rôle des personnages. Par exemple, ici, c'est le mec qui se documente sur les hantises, et la fille qui ne veut rien entendre de toutes ces conneries. Le personnage de la fille est assez cohérent, d'ailleurs: une extravertie généreuse et envahissante, avec des penchants un peu hystériques, et qui préfère nier l'évidence jusqu'à l'absurde. A coup sûr, pas un génie.

La prise de vue doit également changer un peu. Le début du film procède à un utile tour de la maison hantée - maison qui est vaste, moderne, pas mal foutue et décorée. Rupine, la fille (c'est elle qui paye, le mec est fauché). Une trouvaille intéressante est d'avoir positionné une caméra vidéo sur un support oscillant de ventilateur, ce qui permet de couvrir tout le champ d'une pièce, mais aussi d'offrir d'intéressantes surprises quand l'oeil de la caméra revient sur la scène qu'elle a quittée dix secondes avant. J'ai bien aimé, à ce sujet, l'histoire du drap du fantôme...

Bon, le plus dur, c'est de justifier à chaque fois l'obsession du mec qui place des caméras partout dans son appart'. Pas toujours facile ni cohérent. Avec bien sûr la scène obligée de la fille, moderne Lysistrata, qui menace de faire la grève de la baise si on ne fait pas disparaître tous ces trucs vidéos.

Visuellement, des détails intéressants, comme la prostration finale d'une des filles, vue de dos, rappelant l'immobilité inexplicable d'un personnage dans la dernière scène du "Projet Blair Witch". Déjà vu par contre dans un épisode précédent: la fille qui reste debout pendant des heures devant le lit de ses parents, pendant la nuit. Autre image: la poussière tombant du plafond qui révèle, en la moulant, une présence anthropoïde invisible dans la pièce (on ne pouvait pas ressortir le coup des traces de pas dans la farine à tous les coups).

Détail également bien trouvé: le système d'oxygénation de l'aquarium dans la chambre des filles, qui fonctionne plus ou moins vite selon les moments, incitant le spectateur à se demander si ces changements de rythme sont "normaux" ou pas.

Par contre, l'explication finale convainc peu: des sorcières voudraient enlever des petites filles pour leur prendre les enfants qu'elles auront quand elle seront grandes. Drôle d'idée: déjà que les gosses en question ne sont pas vraiment arrivées à l'âge de la puberté, et de loin, pourquoi les sorcières-croquemitaines ne se contenteraient-elles pas de ces petites filles ? C'est vraiment des nouveaux-nés qu'il leur faut ? Et un bon vieux kidnapping ne serait-il pas préférable à toutes ces fantasmagories ? Pas clair.

L'irruption de figures symboliques magiques dans un placard et sur un écran de télé n'a pas l'air de signifier grand chose, sauf à renvoyer à "Blair Witch". Si ce sont des cercles d'invocation, on ne voit personne passer à travers. Un peu de rigueur dans la sorcellerie, tout de même !!!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 370 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de khorsabad Paranormal Activity 3