Affiche Parasite

Critiques de Parasite

Film de (2019)

La maison fait le moine...

La septième réalisation du monumental Bong Joon Ho est fréquemment présentée comme une critique acerbe des inégalités qui minent la société coréenne. La lutte, d’abord larvée et de plus en plus patente, qui oppose deux familles aux extrêmes de l’échelle sociale semble étayer cette vision. En effet, un couple et ses deux grands enfants, survivant pauvrement, vont s’infiltrer de manière de plus... Lire l'avis à propos de Parasite

222 35
Avatar Anne Schneider
8
Anne Schneider ·

(de)light House

Après Okja, Bong Joon-ho avait fait état de sa fatigue quant aux grosses productions américaines, et appelé de ses vœux un retour au pays natal pour un film plus modeste. En découle Parasite, un de ses meilleurs films, qui donne au concept de modestie une coloration bien réjouissante. Il est cependant indéniable que... Lire l'avis à propos de Parasite

359 32
Avatar Sergent_Pepper
9
Sergent_Pepper ·

Home Invasion

Parasite de Bong Joon-Ho est un puzzle démoniaque, abrasif, violent, qui fait chavirer le cœur des spectateurs autant qu’il fait déjouer chaque rouage de son scénario pour faire de ses rebondissements un élément de langage qui parle autant à la fibre sociale du film qu’à son attachement pour le cinéma de genre. Un film extrêmement marquant de la compétition officielle du Festival de Cannes... Lire l'avis à propos de Parasite

154 6
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Les réseaux d'y croire

« Le meilleur plan, c’est celui qui n’existe pas ». Cette phrase, adressée par Song Kang-ho à son fils, résume aussi bien le film que la démarche d’un cinéaste qui n’aura jamais cessé de politiser son discours : échafauder un plan, c’est construire ses propres cloisons, c’est se priver d’éventuelles nouvelles connexions. Difficile alors de ne pas penser à cette Corée, symbole de... Lire l'avis à propos de Parasite

125 6
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

D'un sous-sol l'autre

La palme d'or est bien plus qu'une simple récompense. C'est la consécration pour un réalisateur ainsi que pour le cinéma qu'il représente. Il faut voir les discours de ces derniers qui, émus, avouent souvent leur surprise comme s'ils se refusaient à croire en ce moment par peur d'être déçus. Il faut les voir caresser l'écrin de la palme comme pour mieux s'assurer que tout ceci n'est pas un... Lire la critique de Parasite

218 30
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·

Underground

Notre monde va mal et l'écart entre les "premiers de cordée" (rire douloureux...) et le pékin moyen sombrant dans une précarisation accélérée devient un gouffre : c'est là un sujet essentiel que nombre de cinéastes - et non des moindres - traitent désormais, et de plus en plus souvent. Sauf que l'on peut compter sur le cinéma coréen, qui est, depuis plus de deux décennies, l'un des plus... Lire l'avis à propos de Parasite

79 5
Avatar Eric Pokespagne
9
Eric Pokespagne ·

Attention à ne pas périmer la recette coréenne

A l'issue de la projection, j'étais un peu perplexe. J'avais apprécié le film, aucun doute là-dessus, car l'ami Bong revient bien en force après un Okja en demi-teinte. Mais je ne suis pas parvenu à ressentir d'euphorie comparable à celle des premiers retours enflammés depuis Cannes, et ce, sans que je n'arrive à en comprendre immédiatement les raisons. Cette... Lire l'avis à propos de Parasite

96 12
Avatar KingRabbit
7
KingRabbit ·

Ville haute, ville basse !

Enfin, je l'ai vu. J'ai mis le temps, mais si je l'avais vu plus tôt, je n'aurais pas regardé ce film en sachant qu'il a remporté la récompense la plus prestigieuse à Hollywood. Oui, cela fait drôle de regarder un film sud-coréen en se disant que c'est l'Oscar du meilleur film 2020. Je ne sais pas si c'est pour se faire pardonner plus d'une décennie à récompenser des œuvres qui manquent... Lire l'avis à propos de Parasite

64 12
Avatar Plume231
9
Plume231 ·

Il Quarto Stato

Chez Bong Joon-Ho, et en particulier dans Parasite, les héros ne sont pas toujours très intelligents et ne sentent même pas très bon (!) mais ils agissent, s'organisent et se serrent les coudes pour évoluer, avec une énergie et détermination forçant l'admiration. Alors que le rythme s'accélère plus on avance dans le récit, Parasite alterne les genres, passant avec... Lire la critique de Parasite

41 4
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

La misère est si... belle ? drôle ? glauque ?

Lorsque j'ai reçu ma place pour voir Parasite j'étais content, un peu déçu d'en avoir qu'une et devoir y aller seul mais qu'importe. Quand le lendemain le film de Boong Joon-Ho se voit gratifié de la palme d'or faisant la nique à Tarantino (même si j'y croyais pas), j'étais encore plus impatient de le découvrir. J'étais déterminé à y aller... Lire la critique de Parasite

100 16
Avatar Sullyv4ռ
10
Sullyv4ռ ·