Cachez ce pauvre que je ne saurais voir

Avis sur Parasite

Avatar nakamoto
Critique publiée par le

En Corée du Sud, une famille de pauvres parvient à exploiter la crédulité d'une famille très aisée.

Le monde des riches, en haut, et le monde des pauvres en bas, invisibles comme les parasites. Le thème du film est bien cette invisibilité. Les pauvres sont très concrètement reclus sous terre, pour refaire surface de temps à autre. Mais ils doivent cacher leur condition pour ne pas effrayer les gens d'en haut, et agir comme des illusionnistes dans une société où l'apparence prime.

Le film se présente comme un conte moderne, avec des plans remarquables (dont la scène de l'inondation), qui consiste à observer cette condition; les pauvres ayant fini par intégrer l'idée que la fin justifie les moyens.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 225 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de nakamoto Parasite