La branlette intellectuelle est à nous

Avis sur Paris est à nous

Avatar Solveig
Critique publiée par le

Je suis extrêmement déçue par ce film que j'attendais depuis la première vidéo d'annonce sur les réseaux sociaux ; le concept me semblait prometteur et j'avais hâte de voir ce que ça donnerait.
Après le visionnage, j'ai eu l'impression d'avoir perdu 1h30 de ma vie. Autant que vous soyez prévenus d'avance : ce film ne raconte rien.

Alors oui, on peut dire que Paris est à nous réalise en quelque sorte une prouesse. Laquelle ? Celle d'avoir réussi à être sorti sur Netflix sans avoir de scénario. Je ne comprends honnêtement pas comment on peut appeler ça un film. Voici la liste des questions auxquelles le film ne répond pas :
- Quelle est l'histoire des personnages principaux ? (on ne connait que leur prénom, et vaguement ce qu'ils font dans la vie)
- Quel est leur but ?
- Quelle est l'intrigue, quel est le fil rouge ?
- Pourquoi sont-ils ensemble, pourquoi s'aiment-ils ?
- Pourquoi s'engueulent-ils ?

En fait, ce film a basé toute sa com' sur plusieurs choses :
1) c'est tourné dans Paris sans figurants pour capter l'ambiance des lieux et la laisser intacte
2) il y a beaucoup de tensions dans Paris depuis les attentats, et avec les nombreuses fractures sociales dans le pays
3) les jeunes se sentent incompris parfois, il faut faire un film innovant qui montre comment ils peuvent se sentir dans ce climat incertain

Mais le résultat ressemble plutôt à une bouillie de scènes mélangées sans aucune cohérence les unes avec les autres. C'est dommage, car tous ces aspects auraient pu être bien mieux exploités... seulement voilà, déjà comme je le disais plus haut il n'y a pas d'histoire. Tout le film se concentre sur le couple que forment Anna et Greg, mais il ne se passe rien entre eux. Il n'y a pas de péripéties, pas d'avancée dans l'histoire. Les personnages n'ont pas de but, pas d'objectif, il n'y a pas d'antagoniste. Le seul "rebondissement" est présenté dans le résumé : l'avion que devait prendre Anna a un accident. Mais en fait, ça n'apporte rien au film : on ne comprend même pas ce qui se passe exactement, rien n'est expliqué.
La relation entre Anna et Greg n'est pas crédible, elle n'évolue pas. C'est juste un enchaînement de scènes où parfois ils s'engueulent, parfois ils disent qu'ils s'aiment et qu'ils veulent que leur couple soit comme au début. Rien n'a de sens, rien n'est compréhensible.
Le sentiment vécu par les jeunes est mal représenté lui aussi : entre les scènes d'engueulades et d'amour des deux protagonistes, on a des plans de paysages avec la voix-off de l'héroïne par dessus qui dit toujours la même chose (on veut vivre maintenant, on en a marre que ça aille mal sur la planète, on se perd dans le monde "parce que le monde il é méchan et il é pa bo"). Alors oui, dans un sens c'est vrai... mais tout est tellement creux. Il y a beaucoup d'oeuvres qui parlent du sentiment d'être impuissant face au monde et qui le font VRAIMENT, pas dans la superficialité. Des oeuvres qui le font en racontant une histoire et pas en mettant des images avec une voix-off qui dit des trucs mielleux et/ou vides de sens.

Et puis, toute la tension présente dans les rues de Paris n'apporte rien au film. C'était davantage un prétexte marketing j'ai l'impression. Comme il n'y a pas d'histoire, on voit l'héroïne perdue au milieu de CRS, ou devant les pompiers, ou devant les infos. On ne comprend pas vraiment pourquoi elle panique, il n'y a pas d'explications sur les attentats, sur ce qui se passe : on voit juste l'héroïne qui erre dans les rues complètement paniquée sans raison.

Oui, il y a de jolies images dans le film, et des jolis effets de lumières. Sauf qu'encore une fois, ça n'apporte rien au récit. Parfois il y a des plans esthétiques mais qui ne servent à rien. Plusieurs fois, la caméra se met à tourner, sans qu'on sache pourquoi. Parfois il y a des plans sur des maisons au bord de mer, sans qu'on sache pourquoi. Parfois il y a des plans de Paris, ensuite ça revient à l'histoire d'amour, ensuite on voit l'héroïne avec une perruque qui pleure avec de la lumière rouge derrière et de la musique techno, sans qu'on sache pourquoi.

Je suis dure dans mes propos, pourtant je suis plutôt bon public et j'apprécie la plupart du temps les films que je regarde, mais je ne peux pas faire d'éloge à un film qui ne raconte rien et qui en plus se prend énormément au sérieux. Les acteurs ne sont pas convaincants, et c'est dommage pour un film qui se veut centré sur les relations, sur les ressentis, sur les atmosphères.
Chaque scène de dialogue sonne faux.

Peut-être que ce film trouvera son public, en tout cas je n'ai pas accroché du tout.
Je ne connais pas le travail de la réalisatrice, mais on dirait le premier long métrage d'un élève sorti d'une école de cinéma qui voudrait juste montrer à quel point il sait manier l'esthétique des images. Sauf qu'un film, si ça ne raconte rien, je ne vois pas comment ça peut emmener le spectateur quelque part.
Ils auraient dû faire un VLOG plutôt, parce que moi des images de Paris sans aucune cohérence les unes avec les autres et sans fil rouge, avec une voix-off par dessus, j'appelle cela un VLOG.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1306 fois
46 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Solveig Paris est à nous