Affiche Paris, je t'aime

Critiques de Paris, je t'aime

Film de , , ... (2006)

À deux doigts de l'autodafé

Demandez à des gens qui ne connaissent absolument pas Paris de filmer Paris, d'en extraire l'essence, l'atmosphère, le quotidien, et vous obtiendrez cet échantillon à peine valable pour figurer en tant que pub pour n'importe quel produit de merde, diffusée avant une séance au cinoche. Y a une plastique et une mise en scène de truc tourné pour une banque ou une assurance, c'est édifiant tant... Lire l'avis à propos de Paris, je t'aime

Avatar John le nudiste
2
John le nudiste ·

Faubourg 36

Compilation de 18 courts-métrages représentant chacun un arrondissement de Paris, mis en scène par un metteur en scène différent, Paris je t'aime est une audace cinématographique certaine, un parti-pris pour Paris, ville de l'amour et des rencontres. Car la ville est une immense place de rencontres, aussi anodines paraissent-elles la plupart du temps. Nous découvrons parmi... Lire l'avis à propos de Paris, je t'aime

Avatar MalevolentReviews
8
MalevolentReviews ·

Critique de Paris, je t'aime par l'homme grenouille

Le principe même de ce film avait vraiment de quoi séduire, et à quelques instants on croit vraiment qu’une magie va se créer, mais en vain. Concrètement, il est bien difficile de se plonger dans ce film tant l’ensemble est trop fragmenté et incohérent. C’était le risque qu’on pouvait craindre en faisant tourner 16 réalisateurs différents sans consigne préalable, et le résultat est... Lire la critique de Paris, je t'aime

Avatar l'homme grenouille
2
l'homme grenouille ·

Paris stéréotypé ! Paris cliché ! Paris ridiculisé ! Mais Paris revisité !

[Cette critique ne traite que du segment 1er arrondissement, Les Tuileries de Joel et Ethan Coen] Ah, Paris ! La tour Eiffel, le Louvre, Montmartre, et son immanquable... métro! Quel meilleur endroit pour rendre hommage à la ville lumière ? Son carrelage blanc inoubliable, ses musiciens, ses affiches publicitaires et les mémorables noms des stations inscrits en blanc sur des... Lire l'avis à propos de Paris, je t'aime

Avatar -Versus-
6
-Versus- ·

Bienvenue à BOBOLAND.

Véritable supplice d'environ 2h, cette succession de 18 histoires sur l'ensemble des 18 quartiers de Paris mérite pourtant le plus grand respect. En effet ce pari insensé cherchant à mêler rencontres, quiproquos et romances avec pour décor les différents lieux symboliques de Paris, capitale de l'amour et du cinéma aurait vraiment pu être génial. Très inégal et proportionnel aux talents des... Lire l'avis à propos de Paris, je t'aime

Avatar E_nigma
2
E_nigma ·

Images d'Epinal à Paris.

C’est toujours la même rengaine avec les films à sketches. C’est très compliqué d’obtenir un semblant d’unité dans un film à 3 segments (Eros), limite impossible à 5 (Stories USA), alors 18… Paris je t’aime est pourtant centré sur quelque chose de plus concret que les deux précédemment cités : on raconte une histoire dans Paris, en se servant de la capitale française... Lire la critique de Paris, je t'aime

Avatar CeeSnipes
6
CeeSnipes ·

Cliché, je t'aime..

Heureusement que les courts le sont, parce que dans l'ensemble ça dégouline de bien-pensance, de politiquement correcte, d'"inoriginalité", de clichés pour touristes, de mollesse et d'hypocrisie tout ça sans qu'on ne ressente jamais "l'esprit" des différents quartiers de Paris, on a le droit qu'aux décors cartes postales (limite on aurait pu faire le film sur des images d'archives et en studio).... Lire la critique de Paris, je t'aime

Avatar MathiaJOG
4
MathiaJOG ·

Paris.

Ce ne sont pas moins de 18 courts-métrages qui nous sont proposés, tous se déroulent à Paris. Ces court-métrages qui à part le thème sur l'amour n'ont rien en commun. Ils sont réalisé par des réalisateurs différents qui chacun utilisent leurs propres acteurs. Les deux premier sont raté et peu crédible je trouve cependant dans l'ensemble c'est très plaisant, et heureusement les réalisateurs ont... Lire la critique de Paris, je t'aime

Avatar Jonas Braasch
7
Jonas Braasch ·

Critique de Paris, je t'aime par Maqroll

Film à sketches, donc déjà, il faut aimer le genre, c’est-à-dire sortir toutes les cinq ou dix minutes d’un univers pour entrer dans un autre. Ensuite, il y a beaucoup de sketches, d’où une impression de foisonnement un peu artificiel autour du vague prétexte des arrondissements parisiens. Enfin, il y a, comme toujours dans ce type de film, une inégalité de qualité parfois gênante. Signalons... Lire l'avis à propos de Paris, je t'aime

Avatar Maqroll
4
Maqroll ·

moi aussi je t'aime!

Difficile de noter et critiquer un film fait de plusieurs courts-métrages... Il y a de très belle prise de vue de la capitale, le thème de l'amour est très bien utilisé, Il y a 4-5 histoires qui sont nuls mais toutes les autres sont très belles! Allez, ma préférée serait celle des frères cohen: hilarante! L'amour d'un enfant, les rencontres du hasard, les coups de foudre, l'amour de paris,... Lire l'avis à propos de Paris, je t'aime

1
Avatar Stapsboy
8
Stapsboy ·