Affiche Paris qui dort

Critiques de Paris qui dort

Film de (1924)

René Clair en quelques films : mouvement, modernité, vitalité

À l'occasion de la ressortie en DVD de quatre films de René Clair : Entr'acte, Paris qui dort, Le Dernier Milliardaire et Le Silence est d'or, j'ai pu entrer pour la première fois dans l'univers cinématographique de ce metteur en scène aujourd'hui méconnu. Pourtant, il y a... Lire la critique de Paris qui dort

19 3
Avatar WeSTiiX
7
WeSTiiX ·

Tellement à propos durant ce confinement !!....

Excellent, poétique, et drôle. Une occasion rare de découvrir Paris vide ou animée en 1923 à travers les facéties de quelques personnages pris dans une situation bien étonnante : Paris presque vide et paralysée par les rayons d'un savant très créatif. Le gardien de la tour Eiffel ayant lui aussi échappé aux rayons accueillera son petit monde au dernier étage. On joue aux cartes et on fume des... Lire la critique de Paris qui dort

6
Avatar Diogène Etsonchien
10
Diogène Etsonchien ·

Critique de Paris qui dort par Tobias Machulski

Un matin Paris s’endormit, …et le matin seulement Albert, le gardien de nuit de la Tour Eiffel, se lève. Il fait comme tout les matins, il se dirige vers la plateforme d’observation pour fumer sa première cigarette matinale. Quelle belle journée ! Le spectateur se régale de la vue magnifique de là-haut sur Paris. Mais Albert s’aperçoit qu’il y a quelque chose qui ne va pas. Tout est trop calme,... Lire l'avis à propos de Paris qui dort

8 2
Avatar Tobias Machulski
10
Tobias Machulski ·

Critique de Paris qui dort par Eric31

Paris qui dort (ou Le Rayon de la mort) est un (trop) long métrage français muet écrit et réalisé par René Clair qui met en scéne six personnes (joués par Henri Rollan (Le gardien de la tour Eiffel), Albert Préjean (Le pilote), Madeleine Rodrigue (La femme libertaire), Antoine Stacquet (Le milliardaire), Louis Pré Fils (le detective) et Marcel Vallée (Le cambrioleur) dans un Paris qui est... Lire la critique de Paris qui dort

4 4
Avatar Eric31
7
Eric31 ·

Soyons fous ! Figeons le temps !

Un savant fou fige le cours du temps. Seuls en réchappent le gardien de la tour Eiffel et les passagers d'un avion. Une bonne idée de départ, exploité de façon sans doute parfois maladroite, mais néanmoins cocasse et poétique. Les prises de vue sur la Tour Eiffel sont superbes. Lire la critique de Paris qui dort

2
Avatar estonius
8
estonius ·

Premier film de René Clair.

Paris qui dort est le premier film tourné par René Clair et on y trouve déjà son intérêt pour le fantastique et la satire sociale, le mélange de burlesque et de poésie, le surréalisme. Le film est très novateur pour l’époque : arrêts sur image, ralentis, accélérés, le plus beau étant les plans très composés filmés à l’intérieur, dans la structure même de la Tour Eiffel, ainsi que le splendide... Lire l'avis à propos de Paris qui dort

1
Avatar Jean-Mariage
8
Jean-Mariage ·

Critique de Paris qui dort par anakine31

(visionné au cinéma) Un des premiers films d’anticipations français. Celui-ci n’a pas perdu de son charme et propose une approche de Paris qui plaira aux spectateurs du monde entier : voici ce que l’on pourrait y faire si la ville était endormie. Le film c’est beaucoup exporté à l’étranger pour cette raison. Une bonne trouvaille. Lire l'avis à propos de Paris qui dort

Avatar anakine31
7
anakine31 ·