Affiche Passeport pour l'oubli

Critiques de Passeport pour l'oubli

Film de (1965)

Where the Spies Are

Réponse de la MGM au carton des James Bond avec un David Niven plus proche de la carrure d'un Cary Grant dans North by Northwest (Alfred Hitchcock) que du prolétaire Sean Connery. Eurospy de première classe, bien foutu, rythmé, drôle et tendu à la fois. Val Guest navigue entre exotisme du genre et héritage du film noir comme dans la mise à mort de l'espion en intro... Lire la critique de Passeport pour l'oubli

1
Avatar Seance-sup-0H30
8
Seance-sup-0H30 ·

Niven en une sorte de Bond qui serait Docteur

Sympathique film d'espionnage comme il y en avait tant dans les années 60, pays exotiques, jolies filles (en fait une seule ici, Françoise Dorléac) mais surtout David Niven (qui fut l'un des acteurs pressentis pour incarner James Bond) tout à fait à l'aise dans ce type de rôle à savoir un médecin acceptant une mission d'espionnage en échange d'une voiture très rare. Quelque peu décontractée... Lire la critique de Passeport pour l'oubli

1
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·