Affiche Passion

Critiques de Passion

Film de (2013)

Le remake n'était pas parfait

De Palma renoue avec ses films personnels de la fin des années 70 et du début des années 80, comme "Pulsions" ou "Obsession". L'influence de Hitchcock se fait sentir, mais aussi celle du cinéma de série B avec des passages sanguinolents ou érotiques (ou les deux). Donc, c'est tourné avec une économie de moyens peut-être voulue, des acteurs dont la finesse psychologique est écartée au profit... Lire l'avis à propos de Passion

Avatar Shimura
6
Shimura ·

Critique de Passion par Charles Dubois

Là où le Crime D'Amour de Corneau pêchait c'était dans le style. En effet il était absent et on semblait tout simplement assister à un téléfilm de France 2. De Palma réalise donc ici un remake de ce film, choix étonnant, en y ajoutant sa patte. La première partie est très inspirée du film français de par sa sobriété de style, sa petite musique française, qui oscille néanmoins parfois dans des... Lire la critique de Passion

Avatar Charles Dubois
5
Charles Dubois ·

Encore raté !

Avec ce jeu du chat et de la souris, métaphore du travail ainsi que le relation employeur-employé, on aurait pu croire que ce sujet était en or pour Brian De Palma, clairement en perte de vitesse depuis Snake Eyes, soit ... plus de ans ! Mais non, le réalisateur singe ce qu'il a toujours fait dans sa période Hitchcockienne, à savoir la femme blonde, le plan vu de haut de l'escalier à la Vertigo,... Lire la critique de Passion

Avatar Boubakar
4
Boubakar ·

ça ne marche pas!

Aaaah Passion... Quel film fascinant... d'incompréhension! Non, je n'ai pas compris du tout le projet de ce film... Quand j'ai vu au générique que c'était un remake américain d'un film français (Crime d'amour de Alain Corneau que je connais pas vraiment...), ça ne sentait pas bon pour moi. Déjà, dès les premières minutes, je commençais à détester ce film. La musique de ce film est la plus... Lire la critique de Passion

Avatar AnteCurtis
1
AnteCurtis ·

Un joyeux bordel!

Vu les critiques assez négatives qu'a reçu ce film à sa sortie, je m'attendais au pire, et tout n'est pas à jeter. La première partie du film donne des sueurs froides car on a la désagréable impression d'assister à un épisode des Feux de l'Amour^avec les traditionnelles histoires de coucheries que ne renierait le cinéma français. La seconde partie est beaucoup plus intéressante, lorsque Rachel... Lire la critique de Passion

Avatar Memento_Mori
6
Memento_Mori ·

De Palma déchaîne les passions

"Passion", est un film mineur dans la carrière de De Palma. Il trouve sa place dans cette catégorie de films sulfureux et intimistes qui ont fait la renommée du metteur en scène (Obsession, Pulsion, Body Double). Le film dégage un côté assez symptomatique que répète De Palma depuis déjà plusieurs années dans ses oeuvres. Le décalage entre la réalité et le rêve s'estompe de plus en plus, et le... Lire la critique de Passion

Avatar Jogapaka
6
Jogapaka ·

Critique de Passion par CJ33fr

Passé pourtant inaperçu au cinéma, Passion est à ranger au même titre que Snake Eyes ou l'esprit de Caïn dans les films sousestimés du metteur en scène. Je n'ai pas vu l'original donc je ne pourrais pas comparer, mais ce jeu de manipulation est vraiment efficace et bien interprété, notamment par Noomi Rapace, parfaitement crédible dans sa relation amour/haine envers sa supérieure. De Palma y... Lire la critique de Passion

Avatar CJ33fr
7
CJ33fr ·

Euthanasie pour les génies périmés ?

Suite à une erreur d'aiguillage malencontreuse, je suis allé voir Passion, le dernier film de Brian de Palma... Comment ça, "C'est qui, ce mec ?" Phantom of the Paradise ; Soeurs de sang ; Obsession ; Pulsions ; Carrie ; Blow out ; Fury ; Body double... Quand même ! Et c'est lui aussi qui a fait : Scarface ; Les Incorruptibles ; Le bûcher des vanités ; Outrages ; L'impasse ; Snake eyes...... Lire la critique de Passion

Avatar Alfred Boudry
2
Alfred Boudry ·

Critique de Passion par JanSeddon

Brian De Palma, le plus insolent des cinéastes du Nouvel Hollywood avec William Friedkin, poursuit sa carrière loin de cette ville ayant toujours tenté de contenir sa violence baroque et son voyeurisme pervers. Pour la première fois en vingt ans, il revient avec une oeuvre supérieure à son film précédent. Moins sulfureux et violent que prévu, ce fantasme autocitationnel, sensuel et fétichiste... Lire la critique de Passion

Avatar JanSeddon
8
JanSeddon ·

Critique de Passion par Hugo Harnois

Une pomme à moitié croquée apparaît en ouverture du film. En un léger mouvement vers le haut, la caméra se focalise sur deux femmes plutôt complices. Elles travaillent sur un Mac et le signe mentionné au départ est le logo représentant Apple. Veut-on nous faire comprendre qu'à l'image de la technique, la relation des deux femmes est éphémère ? Ou bien que cette pomme représente le pêché commis... Lire l'avis à propos de Passion

Avatar Hugo Harnois
3
Hugo Harnois ·