👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Encore un bijou cinéma de Jim Jarmusch, on est rarement déçu avec cet auteur. Il filme une semaine de la vie de Paterson, chauffeur de bus dans la ville de Paterson dans le New Jersey. Son quotidien avec sa jolie femme obsédée par les motifs, son travail et sa passion la poésie, les petites discussions avec ses amis ou des simples passants et ses balades avec son chien. Le seul petit reproche le manque d'un élément perturbateur plus tôt dans le film. La galerie de personnages est délicieuse, même ceux qui ne sont là que pour une minute on aurait de devenir potes avec eux. Les dialogues vraiment inspiré et en particulier les monologues intérieurs récitant les poèmes que Paterson écrit. La réalisation est également remplie de bons moments, des très beaux plans de la ville avec ses décors très urbains et post-industriels, les quelques effets de montages et une photographie extrêmement agréable à l'oeil. Et enfin le casting avec deux comédiens hyper plaisant à voir évoluer A. Driver et G. Farahani qui forment un couple mémorable.

YgorParizel
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs films de 2016

il y a 5 ans

Paterson
Velvetman
9
Paterson

Twin Peaks

Après Détroit et les sorties nocturnes d’Only Lovers Left Alive, Jim Jarmusch déplace de nouveau son cinéma dans une ville en friche où la lisière se révèle étroite entre les briques en ruine et le...

Lire la critique

il y a 5 ans

140 j'aime

5

Paterson
Mil-Feux
8
Paterson

Water Falls - hymne à la vie

Avis à celleux qui "respirent la poésie" et l'admirent, Jim Jarmusch est revenu pour nous faire rêver. Paterson s'ouvre sur l'étreinte profonde et silencieuse d'un homme et d'une femme dans leur...

Lire la critique

il y a 5 ans

124 j'aime

32

Paterson
Sergent_Pepper
7
Paterson

Le cercle des poètes disparates

Lorsqu’un poème est écrit en prose ou en vers libre, il perd instantanément la faculté d’immédiate séduction qu’avait son prédécesseur en vers : la rime, le rythme, musique et cadence de la forme...

Lire la critique

il y a 5 ans

95 j'aime

11

L'Enfant du diable
YgorParizel
9

Critique de L'Enfant du diable par Ygor Parizel

Voilà une belle réussite en matière de maison hantée, un genre codifié et pas évident. La première moitié du film est clairement axée sur des scènes de frissons qui sont simples mais particulièrement...

Lire la critique

il y a 7 ans

9 j'aime

4

Mustang
YgorParizel
10
Mustang

Critique de Mustang par Ygor Parizel

Il y a vraiment quelque chose dans ce film, c'est non seulement un très bon drame mais également une oeuvre qui devrait être un symbole pour de nombreuses femmes. Le sujet principal n'est pas...

Lire la critique

il y a 6 ans

7 j'aime

Les Tribulations d'un Chinois en Chine
YgorParizel
3

Critique de Les Tribulations d'un Chinois en Chine par Ygor Parizel

Film d'aventures qui n'arrive pas à la cheville d'autres réalisations de De Broca. Récit fort décousu, scénario bancal. Il ne suffit pas de faire du burlesque dans des lieux de tournages exotiques...

Lire la critique

il y a 9 ans

7 j'aime

2