L'Echeck de Woo

Avis sur Paycheck

Avatar Nicolas Chaussoy
Critique publiée par le

Librement inspiré d'une nouvelle de Philip K.Dick « La Clause du salaire », Paycheck est un film de science fiction se passant à une époque relativement actuelle où la technologie, plus avancée, permet dorénavant une meilleur maitrise du cerveau et de sa mémoire.

Michael Jennings est un brillant ingénieur, il offre ses services à d'importantes entreprises aux missions secrètes en contrepartie d'une grande somme d'argent, sauf que Jennings ne se souviendra absolument pas du travail fourni, car afin d'empêcher toute tentative de violation de la clause de non concurrence celui ci se voit effacer tout souvenir dès son affectation à l'entreprise, et ce, jusqu'au terme de la mission. Sauf qu'un beau jour où ,suite à un travail de 3 ans, Jennings constate que sur son ordre la paye qui lui était dû n'a pas été versée et a été remplacée par une enveloppe contenant des objets dont il ignore tout du sens, pour ne rien arranger la police ainsi que son ancien patron sont à sa recherche, commence une course poursuite qui le mènera vers la vérité.

Présenté comme un puzzle, Paycheck lorgne souvent vers le schéma scénaristique du Memento de Nolan, sans épouser sa forme narrative John Woo embrouille habilement le spectateur dans un scénario complexe au fort potentiel cinématographique. Passé la première demi heure à l'allure convaincante d'un Total Recall ou d'un Minority Report, l'œuvre s'embourbe rapidement dans une mauvaise série B aux accents paranoïaques et au rythme inégalement calibré, les bonnes promesses faites au début s'évaporent vite vers une science fiction moyenne et prévisible.

John Woo use de sa fascination pour les scènes d'actions stylisées de manière étouffante et irréaliste, voir un simple ingénieur éliminer un à un les hommes de main d'une grande entreprise aux desseins manichéens incite à rire, le ton sérieux de ce thriller technologique semble nous convaincre du bien fondé du contraire, raté. Souvent décrié pour ses prestations jugées moyennes , Affleck se sort plutôt bien d'un script faisant passer le personnage pour un ridicule ersatz de James Bond. Si le reste du casting s'en sort plutôt bien, la prestation catastrophique de Thurman interroge sur les motivations de l'actrice au moment de l'acceptation du rôle, sourires crispés et naturel digne d'une photo d'identité l'actrice Américaine livre là une de ses pires prestations au cinéma.

John Woo prouve là encore son incapacité à s'exporter, bien meilleur dans le cinéma Hong Kongais le réalisateur Chinois se perd dans les méandres d'un brillant scénario qu'il ne saura maitriser qu'une bonne demi-heure. Sous exploité, inégale, irréaliste et prévisible Paycheck restera une moyenne adaptation de K.Dick, sauvé par ses acteurs et par son scénario le film n'atteint jamais l'ambition artistique qui aurait dû lui être consacré, dommage.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 408 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nicolas Chaussoy Paycheck