La cuisine à la margarine...

Avis sur Pension complète

Avatar The Lizard King
Critique publiée par le

Bon, pour éviter les comparaisons qui fâchent, laissons de côté le fait que ce soit un remake officiel de La Cuisine au Beurre, avec Fernandil et Bourvel...

Si l'on évacue ce label -histoire de légitimer la légère ressemblance entre ces deux histoires et ainsi d'éviter sûrement un procès pour plagiat- on se retrouve avec une comédie dramatique -oui, je n'ai rien trouvé de réellement marrant, dans ce film, la faute à un ton global peu tourné vers le comique- sur un trio amoureux: l'ancien mari -présumé mort- revient vers sa femme, qui a conclu un PACS avec un autre homme.

Ce qui aurait pu -aurait dû- être une histoire cocasse sur cette relation triangulaire, n'est en fait qu'une comédie de mœurs pas très subtile dans le fond -ni devant, d'ailleurs!- avec pourtant un duo de comédiens sympathiques (Lanvin et Dubosc) que tout oppose.
Las, même si ces deux-là ont eu l'air de bien s'amuser sur le tournage (leur alchimie est franche et réelle), les situations décrites dans ce scénario sont d'un convenu assez triste.
Quant à la "cause" de cet amour opposant les deux mecs, c'est à la non-charismatique Pascale Arbillot que revient le (lourd) rôle de la "princesse" de cœur...
Je veux dire, on a Lanvin et Dubosc en amoureux compétitifs (donc pas des vilains non plus) et on a Arbillot de l'autre côté!
Cherchez l'erreur!
La beauté ne fait pas tout: absolument d'accord! Mais faudrait-il encore que dame Pascale apporte un charme dans son interprétation, mais ce n'est pas le cas...

Donc, je ne "juge" pas le fait de cette profonde réinterprétation du film de Grangier (après tout, le remake Carpentérien de The Thing n'est pas non plus un remake "fidèle" dans le sens premier du terme), mais juste l'écriture extrêmement peu inspirée de ce film pas marrant pour un sou.

C'est vraiment dommage, il y avait matière à nous faire passer au moins, un moment très fun en compagnie de Lanvin et Dubosc.
Pas cette fois, hélas...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 350 fois
2 apprécient

Autres actions de The Lizard King Pension complète