Petits arrangements conjuguaux

Avis sur Persuasion

Avatar 270345
Critique publiée par le

J'ai trouvé cette oeuvre mortelle ! Il faut reconnaître à Adrian Shergold, tâcheron du télé-film anglais qui faisait son film (voire plusieurs) chaque année avec la régularité d'un métronome, le courage d'avoir réalisé un film d'époque dans un décor qui va avec. Ca n'a pas dû être une mince affaire, ni un petit budget...
Par contre, ni les vêtements, ni la coiffure, n'ont arrangé les appâts naturels de Sally Hawkins qui joue le rôle féminin principal. On dirait que sa silhouette est passée au rouleau compresseur et qu'elle n'a qu'une robe à se mettre.
En même temps, c'est la dernière oeuvre de Shergold, allez savoir pourquoi... Si c'est une fin de carrière, elle ne se termine pas en apothéose...
Mais je ne me plaindrai aucunement de cette absence, puisque je me suis vraiment enquiquiné devant cette interminable histoire dans laquelle il ne se passe rien, mais alors absolument rien sinon un amour de bibliothèque rose ! Fastidieux et soporifique ! D'ailleurs, le résumé du scénario tiendrait en deux lignes !
Les nostalgiques de "chichis" de la 'haute" genre aristos et nobles vont être enchantés, même si les sentiments des protagonistes se devinent plus qu'ils ne se dévoilent, mais à part ça !
Ah si, une des greluches en robe longue va entreprendre de faire de l'équilibrisme sur une digue et se casse la g... , pardon, la figure (puisqu'on est entre gens du beau monde) Dommage que ça n'ait pas été du côté de l'eau !
Ca me rappelle les romans-photos du temps jadis où juste après les premières pages, on devinait comment ça allait se terminer ! Ici, c'est également une aventure ficelée pour plaire, avec un "parlage" très comme il faut, châtié à point.
Ceux qui se sont agglutinés devant leur petit écran lors du dernier mariage princier à la cour d'Angleterre vont raffoler de cette histoire de nantis aux beaux atours. Ceux qui s'en contrefichaient comme moi vont détester !
D'autant que côté casting, Sally Hawkins a un air complètement emprunté, et on ne sait trop ce qui a pu attirer en elle son amoureux transi, fort bien joué par Anthony Head. C'est bien la seule bonne chose de cette histoire neu-neu !
Chérie 25 le 09.06.2018.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 822 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 270345 Persuasion