Affiche Petra

Critiques de Petra

Film de (2018)

Perversion, manipulations et cruauté dans le milieu artistique espagnol

Petra, jeune artiste peintre, intègre une résidence d’artiste dans la région de Madrid. Elle travaille sous le parrainage de Jaume Navarro, un plasticien de renommée internationale. Très vite, Petra découvre un homme cruel et égocentrique qui fait régner parmi ses proches rancoeur et cruauté. Petra est un drame espagnol de... Lire l'avis à propos de Petra

4
Avatar dagrey
6
dagrey ·

Critique de Petra par Alexandre Agnes

Une réalisation marquée qui vire au tic mécanique emprunté, un personnage de vrai salaud qui devient caricatural sur la longueur, une habile déconstruction chapitrée avec cartons annonciateurs qui déstabilisent les frileux du sommaire (qui y voient, à tort, de bêtes spoilers), un scénario retors qui gâche la perversité de son sujet pour multiplier les twists faciles et aboutir à un happy end... Lire la critique de Petra

3 2
Avatar Alexandre Agnes
6
Alexandre Agnes ·

A l'eau de rosse

Depuis le magnifique La soledad, l'espagnol Jaime Rosales n'en finit pas de décevoir, de Un tir dans la tête à La belle jeunesse. Petra commence pourtant bien avec sa construction en chapitres, dans un ordre non chronologique et une mise en scène aux lents travellings qui semble aérer l'espace. Nous sommes dans un mélodrame, un peu distancié, rien à voir donc avec la magnificence d'un Sirk ou... Lire l'avis à propos de Petra

3
Avatar 6nezfil
5
6nezfil ·

Long et tordu

Heureusement on peut s'attacher (Un petit peu ) aux personnages et en particulier à Perrault mais on s'ennuie quand-même beaucoup. Malgré une découpe en chapitres la chronologie de l'histoire n'est pas évidente, chaque scène commence par un plan vide dans la pièce d'à côté avant d'avancer lentement (très) vers un personnage qui parle à un interlocuteur qu'on ne voit pas non plus tout de suite..... Lire l'avis à propos de Petra

Avatar Heyndrickx_Stéphane
4
Heyndrickx_Stéphane ·

Go-go-gole dorak, fdp en action...!

Un film-univers qui n'a a priori d'intérêt que pour lui-même, sauf peut-être nous mettre en garde contre tous les fdp qui traînent ici-bas... eh bien c'est de l'art, comme l'art du fdp en question (mais qui ne vise que le succès et rien d'autre, pour l'argent, il voit l'art par les yeux des autres, lui il s'en contrefout) ou de Petra, qui comme le dit si bien Jaume (le fdp), fait un art... Lire l'avis à propos de Petra

Avatar HorsebackRevenge
7
HorsebackRevenge ·

Un mix Haneke / tragédie grecque original

Il faut sans nul doute avoir l'esprit un peu tordu pour imaginer un tel film (et pour l'aimer aussi, je suppose). Cela commence comme une chronique bourgeoise sous prozac : une jeune femme très avenante arrive comme stagiaire chez un célèbre artiste pervers narcissique. On se doute assez vite que quelque chose d'anormal sous-tend leur relation, mais on est bien en mal... Lire l'avis à propos de Petra

Avatar Christoblog
7
Christoblog ·

Paternité des faits

Cinq des six longs-métrages réalisés par Jaime Rosales ont été présentés à Cannes, soit à Un certain regard – La soledad (2007) et La belle jeunesse (2014), soit à la Quinzaine des réalisateurs – Las horas del día (2003), Rêve et silence (2012) et donc Petra lors de l’édition 2018 du festival cannois. Comme les précédentes... Lire l'avis à propos de Petra

Avatar In_Cine_Veritas
7
In_Cine_Veritas ·

Critique de Petra par Jonathan Pichot

Thriller familiale sur le dit et les non-dits. Malgré un casting remarquable tout semble tellement prévisible et par moments… Entrez une description du lien ici Lire l'avis à propos de Petra

Avatar Jonathan Pichot
5
Jonathan Pichot ·

Secrets de famille

Ce film m'a beaucoup plu même si j'ai eu du mal à entrer "dedans". Au début, je n'ai pas très bien compris puis au fur et à mesure, l'histoire prend forme. Il y a certes quelques longueurs et lenteurs mais le scénario est tellement génial que ça passe. L'histoire est digne s'une tragédie grecque. Les acteurs étaient bons. J'ai vraiment aimé ce film dramatique. Lire la critique de Petra

Avatar Florence Obscure
8
Florence Obscure ·

Belle découverte

Enfin, le cinéma Espagnol montre qu'il ne se limite pas à ce fatiguant Almodovar ! Dans ce film relativement solaire de part sa forme (paysage, météo et casting qui respire le frais et la lumière), son fond reste profondément glauque et sombre. Cela pourrait être une histoire vraie, assez intelligemment découpée en chapitre (même si j'aurais préféré une forme de "découpe" plus... Lire la critique de Petra

1
Avatar Maxportnoy
7
Maxportnoy ·