Advertisement

Réhabilitation d'un film sous estimé

Avis sur Peur bleue

Avatar Rapit
Critique publiée par le

Je suis de ceux qui ont grandi dans la peur des requins depuis le visionnage gamin du fameux Les dents de la mer. Je suis de ceux, beaucoup plus rare je pense, qui vouent une véritable fascination pour ces prédateurs. J'ai lu tous ce qu'il est possible de lire sur eux, j'ai vu tous les documentaires existants ou presque. Alors oui je sais que les requins ne sont pas des mangeurs d'Homme, qu'ils sont essentiels à l'éco système et que leur mauvaise réputation construite, en partie, à cause de Spielberg est un désastre pour tous. N'empêche que j'adore les films avec des requins terrifiants qui ne pensent qu'à tuer.

Mais je dois bien l'avouer, en la matière, ces films sont pour l'immense majorité nuls à chier ! Aucun bon film n'a su reprendre le flambeau après Les dents de la mer. Aucun jusqu'à Peur bleue en faite. Ce film est une vraie découverte pour moi. 4,6 de moyenne sur SC, une affiche à faire vomir un poney mais mais mais des critiques mitigées et Samuel L. Jackson. Alors je me lance sans à priori. Et là, que du bonheur: des effets spéciaux franchement corrects, des personnages caricaturaux mais à leur place, et un vrai suspense. L'angoisse est présente en permanence qu'elle vienne des requins ou de la situation d'enfermement résultat, des sursauts dans le canapé et les mains moites. Et surtout, qu'est ce que c'est bon de ne pas savoir qui va mourir. Parce que oui, ce film est imprévisible et aucune chance que vous sachiez qui va survivre (même ceux qui disent le contraire).

Si l'on passe sur les défauts comme les incohérences techniques ( zippo dans l'eau ) ou les esquives de requins dans l'eau tel un torero, Peur bleue est bourré de qualités qui en font un film très agréable. Entre La Tour infernale et Les dents de la mer, ce film est sous coté et mérite d'être vu ( ou revu ).

#SPOIL#

J'aime:

- La 1ère scène sans mort
- Le fait que ce ne soit pas des requins blancs
- Qu'un noir survive
- La scène de la nana en lingerie
- Que la nana meurt à la fin
- Les requins hors de l'eau réalistes
- L'angoisse pour les clostrophobes
- La scène de mort de Samuel L. Jackson
- L'absence d'histoire d'amour

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 666 fois
8 apprécient

Autres actions de Rapit Peur bleue