Avis sur

Peur primale par Jérôme Richenauer

Avatar Jérôme Richenauer
Critique publiée par le

C'est ce que j'appelle un thriller judiciaire, où on suit, en gros, une affaire au tribunal et l'enquête qui l'accompagne. Un ténor du barreau, avocat de la défense devenu très médiatique, Martin Vail (Richard Gere) décide de prendre la défense d'un jeune bègue venu du kentuchi, Aaron Stampler (Edward Norton), accusé du meurtre sauvage d'un archevêque, figure emblématique et reconnue de la ville. Quand on fait ce genre de films, il y a certaines erreurs à éviter.
La mise en scène ne doit pas être trop plate. Déjà qu'il n'y a pas beaucoup d'action... Ici, ça va. Il y a l'enquête en elle même qui est passionnante, et les phases de tribunal ne sont pas trop longues.
Ensuite, le scénario ne doit pas être trop prévisible. Et même si ici aussi, selon les spectateurs, on peut voir certaines choses arriver (ce qui est en fait presque inévitable), il y a assez de surprises et le scénario est assez passionnant pour tenir en haleine, avec ses rebondissements et développements.
Et pour finir, les acteurs doivent savoir donner le change. Ils sont tous crédibles, et assez bons, mais mention spéciale à Edward Norton, qui signe ici sont premier rôle au cinéma et le fait de bien belle manière, tant son jeu est bon. Il gagnera d'ailleurs un oscar ici.
Un très bon thriller judiciaire, efficace et rondement mené.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 103 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Jérôme Richenauer Peur primale