Affiche Phantom Thread

Critiques de Phantom Thread

Film de (2017)

Péril en la demeure

Tout est feutré dans Phantom thread, magnifiquement, tragiquement feutré, comme étreint dans un taffetas que l’on rajuste, un tissu rare que l’on déploie, un linceul : les gestes et les attitudes, l’existence et les principes, les manières et les attachements. Reynolds Woodcock, célèbre couturier du Londres des années 50, créé, travaille et vit ainsi, presque en secret (tels ces... Lire la critique de Phantom Thread

16 1
Avatar mymp
8
mymp ·

There will be love

There will be love Reynolds Woodcock est le plus renommé styliste du Londres de l'entre-deux-Guerres. Son génie artistique et créatif est à la hauteur de son renfermement sur le monde extérieur à la mode et au luxe. Alors qu'il mange dans un restaurant, son regard croise celui d'Alma, une jeune serveuse. Le coup de foudre est immédiat mais pour Alma, pénétrer cet univers peut s'avérer... Lire la critique de Phantom Thread

16 4
Avatar vincenzobino
9
vincenzobino ·

Je t'aime, je te tue ...ta flore intestinale

(texte avec spoil; premières remarques) Un film passionnant et très beau sur la forme au sujet d'un couple d'amoureux dont le choix de mode d'expression de leur amour m'a hélas détaché du film. Je connaissais Stan de South Park si amoureux de Wendy qu'il en vomit dés qu'elle lui parle… sans doute de la nausée non... Lire la critique de Phantom Thread

22
Avatar PierreAmo
7
PierreAmo ·

L'exigence interprétée par l'exigence et filmée par l'exigence !!!

Avec Paul Thomas Anderson, je suis à cent pour cent sûr de réagir soit d'une manière genre "c'est quoi ce machin, ça ne mène absolument à rien... et puis qu'est-ce qu'on se fait chier", soit d'une manière "on ne sait pendant un bon moment où ça nous mène, mais ce n'est pas grave parce que j'adore ce que je vois, (et à la fin !) mais j'adore où ça m'a mené, c'est ça le... Lire la critique de Phantom Thread

19 3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

Le narcissisme sous toutes les coutures

Londres des années 50. Reynold Woodcock est un célèbre couturier britannique qui voit ses robes comme de véritables œuvres d'art. Son talent est tel qu'il habille les plus prestigieuses personnalités de Londres : la famille royale, les stars de cinéma, les héritières, toutes les femmes souhaitent un jour porter une de ses créations afin de devenir aussi "chic" qu'elles peuvent le devenir... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

7 3
Avatar Death Watch
9
Death Watch ·

Passions sous tous les coutures...

PHANTOM THREAD (16,6) (Paul Thomas Anderson, GB/USA, 2018, 131min) : Cette magnifique romance mélodramatique conte le destin du couturier de renom Reynolds Woodcock régnant sur le monde de la mode anglaise dans la ville de Londres des années 50 avec l'aide de sa sœur Cyril. Depuis plus de vingt et l'avènement du talentueux Paul Thomas Anderson avec Boogie Nights en 2017,... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

13 3
Avatar seb2046
8
seb2046 ·

Mitigée

N'arrivant pas à prendre parti entre une belle réussite esthétique (de beaux plans de caméra, des transitions millimétrées, une photographie aux petits oignons, un Daniel Day-Lewis incroyablement juste dans son personnage et une Vickie Krieps surprenante) et un beau gâchis à cause d'un scénario qui ne va nulle part. Où veut-on en venir ? Sans vouloir m'étendre sur le film dont je sors... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

24 4
Avatar Adora63
5
Adora63 ·

Les illusions dangereuses...

Il est difficile d'entrer dans une oeuvre aussi touffue. La narration est pourtant linéaire, et temporelle. Mais les moments choisis sont si significatifs, si plongés dans le non-dit qu'ils se perdent parfois. Quoi qu'il en soit "Phantom Thread" poursuit les explorations déjà entamées dans "There will be blood", "The master" et "Inherent vice".... Lire la critique de Phantom Thread

3 5
Avatar Dju Dju
10
Dju Dju ·

Un auteur à suivre

Paul Thomas Anderson mérite décidément un arrêt curieux sur sa démarche artistique et sa filmographie. A priori, ses œuvres apparaissent éclectiques et pourtant assez finement, le réalisateur amène systématiquement un angle d'observation original escorté d'une dimension métaphysique et spirituelle. Ici l'histoire illustre la rencontre de deux âmes dans cette vie, et la manière dont... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

9 12
Avatar Seemleo
8
Seemleo ·

Train-train fantôme

Daniel Day Lewis est grand, Daniel Day Lewis est beau ! Dans l'une de ses précédentes collaborations avec Anderson, il forait des champs de pétrole d'une main, jouait au bowling avec des prédicateurs en guise de quilles de l'autre, ici il se contente de promener princièrement sa perfection dans un film tout entier dédié à sa gloire. Il conduit des voitures de luxe dans des décors de campagne... Lire la critique de Phantom Thread

18 5
Avatar Johann Leuwen
7
Johann Leuwen ·