Affiche Phantom Thread

Critiques de Phantom Thread

Film de (2017)

Retour au sommet pour Paul Thomas Anderson

Trois ans après Inherent Vice, le talentueux Paul Thomas Anderson nous revient avec Phantom Thread, qui en matière d’ambitions narratives et d’ampleur esthétique se positionne dans la filmographie de l’auteur, immédiatement entre There Will Be Blood et The Master. Cela ne semble pas évident, de prime abord, d’associer PHANTOM THREAD aux deux œuvres les plus imposantes du cinéaste. Les... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

4 2
Avatar Le Blog Du Cinéma
9
Le Blog Du Cinéma ·

Flamboyant !

Paul Thomas Anderson ne fait habituellement pas dans la mesure. Réussis ou pas, ses films foisonnent, s'embrasent et tutoient parfois l'outrance. Rien de tel dans Phantom Thread dont la constante fluidité et l'absolue rigueur donnent vie à une œuvre flamboyante et intense mais tenue, résolument épurée. À la manière du couturier dont il dresse le portrait, le cinéaste... Lire la critique de Phantom Thread

4 2
Avatar pierreAfeu
9
pierreAfeu ·

Fil à retords...

Y'aura t-il de la neige ce dimanche ? Alors que tout le monde, sur le carré de Lille, se calfeutre dans cette expectative, je me suis décidé à aller voir "Phantom Thread". Film immanquable pour beaucoup mais qui intuitivement titille mon scepticisme. 16h00 et une poignée de spectateurs dans la salle. Pas de voisin ruminant de popcorn, pas de horde bavarde "On va sortir" plus prompte... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

14 25
Avatar Fritz Langueur
4
Fritz Langueur ·

Un beau gâchis

On peut dire à propos de Phantom thread les mêmes choses qu'à propos de There will be blood : la mise en scène est virtuose, Daniel Day Lewis est exceptionnel, le nappage musical incessant gâche tout, le film est beaucoup trop long ramené à son scénario squelettique et le maniérisme de Paul Thomas Anderson confine parfois au mauvais goût. On s'ennuie d'abord lourdement. Même si les... Lire la critique de Phantom Thread

9 7
Avatar Christoblog
3
Christoblog ·

Une bonne heure de trop

Mouais. J'avais volontairement zappé le dernier Paul Thomas Anderson parce que The Master et Inherent Vice m'avaient je dois le dire assez ennuyé, c'était loin d'être la folie et j'avais même trouvé Inherent Vice mauvais. Mais vu que tout le monde se tirait sur la tige à propos de ce film j'ai quand même voulu le voir en espérant retrouver quelque chose qui avait la puissance de There Will Be... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

7 9
Avatar Moizi
4
Moizi ·

Qu'est-ce que l'amour ?

Sympa ce film d'amour ! L'intrigue est globalement plaisante. Le film est long, mais c'est parce que l'intrigue s'étend sur une longue durée ; PTA fait comme s'il filmait un biopic, sauf qu'il a l'intelligence de se focaliser sur un thème au lieu de vouloir tout aborder sur le couturier. Sur la fin, on ressent une petite rupture dans le rythme, sans doute parce que le plan de... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

5
Avatar Fatpooper
8
Fatpooper ·

Le Silence des Couturiers

La Présentation Phantom Thread est un film de Paul Thomas Anderson sorti en 2018 avec Daniel Day-Lewis (dont il s'agit du dernier film), Vicky Krieps et Lesley Manville dans les rôles principaux. Le film nous plonge dans la vie du couturier Reynolds Woodcock, particulièrement réputé dans le monde de la mode. Reynolds est extrêmement proche... Lire la critique de Phantom Thread

3 2
Avatar Albator_Larson
9
Albator_Larson ·

L'amour fou

Parfois des films nous rappellent pourquoi on va au cinéma, pourquoi on continue à aller voir ce qui sort même si c'était mieux avant, et après avoir vu le 54ème film de Clint Eastwood et le 69ème film de Woody Allen et que c'était pas mal parce que c'est Allen et parce que c'est Eastwood mais qu'on s'attendait à mieux, parfois il y a un film d'un cinéaste qu'on n'aime pas plus que ça, même... Lire la critique de Phantom Thread

3
Avatar Aram
9
Aram ·

La singularité, le trouble et la fascination

Dès les premières secondes, PT Anderson réussit son coup : la fascination pour Reynolds Woodcock et pour la relation qu’il entretient avec Alma opère immédiatement. Les premières images du film, les premières notes de sa bande-son sont tout de suite troublantes. Alma, à peine éclairée, est inquiétante, et c’est elle qui introduit Woodcock : d’emblée, un trouble plane, et le film nous... Lire la critique de Phantom Thread

3
Avatar Tom Cluzeau
9
Tom Cluzeau ·

Saisir le combat

Pour ce film humblement obscur, et somme toute remarquablement beau, je cède à la tentation de lire entre les lignes, de chercher à maîtriser intellectuellement (et avec bien de la peine) l’œuvre dans ce qu'elle avait d'inattendue. C'est une chose qui est à éviter le plus possible, je crois. Le film s'ouvre avec l'entrée dans le monde, le cercle, le cycle hermétique de Woodcock. Tout y... Lire l'avis à propos de Phantom Thread

3 2
Avatar Thecaptaincactus
9
Thecaptaincactus ·