Affiche Phantom of the Paradise

Critiques de Phantom of the Paradise

Film de (1974)

This is entertainment !!!

Regarder Phantom of the Paradise, c’est avaler d’un trait un cocktail explosif préparé par un barman sans scrupules et survolté, ayant versé dans un shaker rococo plastique à froufrous le contenu de bouteilles emblématiques étiquetées "mythe de Faust", "fantôme de l’opéra", "portrait de Dorian Gray", le tout noyé dans un grand jet de pop-business seventies clinquant.... Lire l'avis à propos de Phantom of the Paradise

151 19
Avatar Hypérion
10
Hypérion ·

The hell of it.

Quand on dit film culte rock, on pense le plus souvent au génial Rocky Horror Picture Show. Soit. Mais ce serait oublier bien vite qu'un an avant, un Brian De Palma pas encore auréolé du succès de "Carrie" avait mis en scène LE film culte par excellence. Volontairement kitsch, outrancier, baroque, décalé, drôle, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier cette oeuvre folle, sans aucun doute la... Lire l'avis à propos de Phantom of the Paradise

82 2
Avatar Gand-Alf
10
Gand-Alf ·

Le chant du Swan

J'ai un poil de sourcil blanc. Déconne pas, c'est sérieux. J'ai peur. Dans peu de temps, j'aurai sûrement un sourcil tout blanc. Un tout blanc et un autre tout noir. Oui je t'ai pas dit, j'ai deux sourcils en fait. Les gens vont commencer à me regarder comme une bête de foire, à me plaindre, en prenant une expression de tristesse normale comme quand on fronce ses deux sourcils (de même couleur).... Lire la critique de Phantom of the Paradise

138 79
Avatar Gothic
10
Gothic ·

Sex and drugs and rock'n roll

Un film totalement inclassable, tant dans sa mise en scène baroque que dans l'interprétation de De Palma de l'univers du show bizz des 70's. Une histoire, ou plus exactement un conte, qui s'inspire à la fois du Fantôme de l'Opéra, mais aussi du mythe de Faust ou du portrait de Dorian gray... le tout transposé à l'époque de l'apogée du rock et de tous ses excès, les années 70. Tout y est... Lire la critique de Phantom of the Paradise

58 18
Avatar Guitsby
10
Guitsby ·

Veste skaï story

Phantom of the Paradise c’était d’abord pour moi ce visage masqué, iconographique, longtemps distillé dans les parutions du magazine le plus fou de France. Je n’ai jamais su de quoi il était question ; créature d’horreur, tueur revenu des enfers, motard SM ? Mais scheiße ! —qu’est ce que ça donnait envie cette expression d’effroi pétrifié, cette perversion morphologique, ce maquillage... Lire la critique de Phantom of the Paradise

75 24
Avatar real_folk_blues
9
real_folk_blues ·

Welcome to the Machine

Phantom of the Paradise est peut-être le premier film « culte » de Brian De Palma, un an après Sœurs de Sang (1973) qui posait déjà les bases de son univers torturé et extravagant, théâtre du kitsch et de l’outrance mais aussi d’une forme de poésie inimitable. Inspiré du Fantôme de l’Opéra,... Lire l'avis à propos de Phantom of the Paradise

34 7
Avatar WeSTiiX
9
WeSTiiX ·

Critique de Phantom of the Paradise par Yun

Phantom of the Paradise est un film qui repose sur un équilibre fragile, mais dispose d'une base solide : il s'inspire de plusieurs récits classiques (Faust, le portrait de Dorian Gray, Frankenstein et évidemment le fantôme de l'opéra) ce qui a comme avantage d'offrir un canevas exemplaire et fort, où peuvent se greffer des tonnes d'idées. L'équilibre fragile dont je parlais, ce sont justement... Lire la critique de Phantom of the Paradise

29 3
Avatar Yun
10
Yun ·

Le démon de la musique

Un jeune compositeur talentueux,Winslow Leach(William Finley) se fait repérer par le producteur Swan(Paul Williams).Mais si Swan le trouve talentueux, il ne le trouve pas assez charismatique.Il lui fait signer un contrat que Swann va mal comprendre... En 1974,Brian De Palma fait parti de la nouvelle génération de réalisateurs sur lesquels Hollywood jette un oeil.Un an avant il s'était bien... Lire la critique de Phantom of the Paradise

10 1
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Faust, l'opéra rock

Ce film est un gros bordel assez plaisant, le film commence, semble prendre son temps, on laisse les chansons en entier et puis tout s'accélère bien vite, c'est limite à se demander si le personnage principal n'est pas entrain de rêver tant son destin semble bien vite scellé. Je pense notamment à son évasion de prison qui va tellement vite, je ne suis pas certain que la séquence dure une... Lire la critique de Phantom of the Paradise

18
Avatar Moizi
8
Moizi ·

Le monstre et le génie

Je n'avais pas commencé l'année avec de bons films et il aura donc fallu que j'attaque Phantom of The Paradise pour que je trouve enfin une oeuvre qui me botte en ce début 2019. J'avais toujours eu envie de découvrir ce film de DePalma, complètement à part dans la filmographie du cinéaste. Avec William Finley (acteur que l'on retrouve souvent chez le cinéaste), DePalma dépeint... Lire l'avis à propos de Phantom of the Paradise

7 2
Avatar batman1985
8
batman1985 ·