Critiques de Phoenix

Lehane
8
Lehane

Speak low

Le phoenix, c'est cette créature qui renaît de ses cendres. Le phoenix ne connaît la mort que partiellement, quand elle le consume la première fois. Il a l'ingénuité de la jeunesse, de ceux qui...

il y a 7 ans

Sergent_Pepper
5

Volte fade.

Il existe de multiples voies pour aborder un passé qui ne passe pas : Phoenix en tente une pour évoquer l’histoire de l’Allemagne au lendemain de la guerre, durant cette trouble période où l’on est...

il y a 6 ans

Fritz_Langueur
4

Coquille vide

Tout ça pour ça… La bande annonce était prometteuse et évoquait la forme épurée du cinéma allemand des années 80, d’une Von Trotta ou d’un Fassbinder. En réalité nous sommes plus proches de celle...

il y a 8 ans

Theloma
5
Theloma

Ah que tu ressembles à ma femme dis donc

Sur le papier ça paraissait pas mal du tout cette histoire de femme défigurée, rescapée miraculeusement des camps, qui change de visage et n'est pas reconnue par son mari. Sauf que ça ne fonctionne...

il y a 6 ans

Clepot
8

Claque.

Je suis assis sur mon fauteuil rouge, sans prévenir, le générique surgis. Et là je suis complètement perdu. Une clope, deux clopes, rien n'y fait. Je ne sais plus qui je suis, où je suis ni...

il y a 8 ans

Caroline_Bmy
9
Caroline Bmy

Subtil et troublant coup de maître de Christian Petzold

Un drame presque hitchcockien sur fond d'Holocauste et d'amour trahi avec pour thème la reconstruction vertigineuse d'une femme rentrée des camps. Rien de léger donc, mais une troublante délicatesse...

il y a 8 ans

BrunePlatine
8

Speak low when you speak love

Entre mille, entre un million peut-être, je reconnaîtrai ton visage. Il aura pour toujours les contours de notre amour et dans tes yeux pour toujours je lirai notre histoire, unique et indélébile, à...

il y a 6 ans

Chloé_Moussu
8

Critique de par Chloé Moussu

Un film qui se savoure une fois terminé. Tension, crainte d'un passage à l'acte violent autour de la vulnérable Nelly.. Un suspens parfois angoissant, l'attente d'un élément déclencheur empêche peut...

il y a 8 ans

Hugo_Harnois_Kr
8
Hugo Harnois

Critique de par Hugo Harnois

On ne change pas une équipe qui gagne. Le tandem Hoss / Zehrfeld avait déjà brillé par leur prestation ambivalente dans Barbara. Il réitère dans Phoenix : drame plus violent et foudroyant que son...

il y a 8 ans

Seemleo
7
Seemleo

La finesse feutrée de l'âme germanique

Lorsque l'on découvre le pitch de l'histoire au bout de trente minutes de projection, on se dit que le réalisateur a trainé trop longtemps dans les kiosque à lire des BD de séries Z d'antan. Bon, on...

il y a 7 ans