La femme qui n'en savait pas assez

Avis sur Piège pour Cendrillon

Avatar T3mptr3ss
Critique publiée par le

Après un accident l’ayant laissée gravement brûlée et ayant entraîné la mort de sa cousine, Michelle se réveille amnésique. Elle sent très vite qu’on lui cache quelque chose. La bonne surprise, c’est qu’on ne nous mène pas en bateau avec cette histoire dont on saisit immédiatement les potentielles machinations, en effet peu importe que cette femme soit Michelle ou Dominique, puisqu’elle n’est finalement ni l’une ni l’autre. Cayatte nous entraîne dans une atmosphère trouble faite de meurtre et relations saphiques. Les femmes, très volontaires, sont l’épicentre de ce récit, (les hommes sont leurs jouets), surtout la mimi Dany Carrel, que Cayatte n’hésite pas à déshabiller (faut dire qu’elle est bien dessinée). Sa mise en scène parait un peu raide au début mais, le film devenant de plus en plus intéressant au fur et à mesure de son déroulement, on va dire qu’elle est simplement d’une belle rigueur. Et Dany Carrel donc, qui joue trois personnage qui n’en font qu’un, est assurément le point fort du film. Non qu'elle ait un jeu particulièrement bon, elle à tendance à en rajouter dans ses trois personnages, mais Cayatte sait l'observer et la faire briller. On pense à Balthus, par exemple lors du plan où Do regarde Mi faire la sieste. Très belle découverte. (vu en 2020)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 25 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de T3mptr3ss Piège pour Cendrillon