Acceptation difforme

Avis sur Pieles

Avatar Win-Green
Critique publiée par le

La recherche à l'arrache d'un film pour combler une soirée qui débute est toujours complexe et souvent l'occasion de perdre un maximum de temps devant les catalogues de différentes plateformes de streaming. Personnellement, le soir du 21 septembre 2021, c'était sur Netflix que je me perdais.
Pensant échouer, je me suis retrouver avec ce film que je lance pour 3 raisons : sa courte durée (1h17), sa nationalité (espagnol) et son apparente étrangeté. Je n'ai pas vu venir le moment de ciné auquel j'allais m'attaquer.

Géographiquement non situé, nous y retrouvons au fur et à mesure plusieurs personnages qui vont finir par presque tous se croiser au fil de leur évolution au sein de ce récit.
Leur point commun ? Leur difformité, poussé parfois dans un absurde limite malsain, les mettant à l'écart du reste de la société. Comment survivent-ils, quel est leur situation, la difficulté de l'extérieur, les regards et comportements à leur encontre, la lutte contre les différences, telles sont les questions éminentes de ce récit.

L'aspect volontairement rebutant par moment de certaines difformités, la violence et la cruauté de certaines séquences, font que ce n'est clairement pas un métrage à envisager à l'aveuglette comme j'ai pu le faire. Certains passages, comme je suis particulièrement sensible à la difformité humaine et la violence faite en conséquence (Elephant Man a été particulièrement difficile à regarder pour moi, pour ces mêmes raisons), ont été plus que rudes à supporter.
Rudes certes, mais nécessaire, rappelant malheureusement la cruauté humaine bien trop présente encore aujourd'hui lorsqu'il s'agit des différences. Les œuvres jusqu'au boutiste sont fascinantes, et c'est bel et bien le cas ici.

On pourrait penser avec mes propos jusqu'ici qu'il s'agit d'un métrage sans ligne conductrice, et ce sera dommage. La ligne conductrice du croisement de tout ces parcours, c'est une certaine émancipation, une certaine acceptation de soi et de ses propres différences.
Donnant un final émouvant, tellement réussi et tellement juste, en prenant des chemins parfois aussi étonnants que cohérents, une véritable prouesse d'écriture.

Ce Pieles est une véritable pépite dramatique qui m'aurait été dommage de ne jamais découvrir. Un moment de cinéma particulier, étrange, mais qui sonne si vrai que ça en est bouleversant. Si vous pensez pouvoir tenir ce genre de métrage, je ne peux que vous le conseiller

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 287 fois
3 apprécient

Autres actions de Win-Green Pieles