Tu la sent ma grosse intelligence..

Avis sur Pierrot le Fou

Avatar Timochenko
Critique publiée par le

Film majeur du cinéma français, je me devais de le regardé.
Seulement il ne m'a pas plus.

Le film commence bien pourtant: dynamique et franche, je n'ai pas eu de mal à rentré dans l'histoire. Mais l'enthousiasme du début fini par disparaitre à mesure que le film suit son cours.
La lenteur, la lassitude des dialogues pompeux, prétentieux, (Tu la sent ma grosse intelligence ?!) et la narration "bordélique" a eu raison de moi, comme de ma motivation à le visionné. Le son et la musique gérer avec les pieds et découpé de manière aléatoire, et l'apothéose du film: une explosion ridicule de Belmondo (...).

Je m'attendait alors à voir un film majeur, que je me devait d'aimer comme une obligation de bon gout, mais malgré les efforts je ne peux pas. J'ai voulu comprendre l'histoire du film et la motivation de Jean-Luc Godard à faire ce film.
Et finalement tout s'explique. Le film est de base fauché, sans budget. Godard en roue libre, filmant sur le pouce les séquences (la raison du bordel du scénario et du montage?), le divorce programmé du réalisateur avec ça muse (Ana Karina)*..

Tout n'est pas à jeter, la colorimétrie du film, l'image et certaines séquences sont agréable au regard:

  • Scène de voiture la nuit.
  • Scène de la maison sur la plage.
  • Scène critique sur la guerre de Viêt-Nam.
  • Scène de fin.

Probablement que le temps fera penché la balance de mon jugement sur ce film, mais force est de reconnaitre que c'est loin d'être le chef d'oeuvre que l'ont m'a vendu. Film majeur, qui inspira de nombreux réalisateur après lui, si le temps la retenu c'est qu'il y a une raison. Je comprend mais j'adhère pas (le réalisateur aussi apparement..)

Source:*

https://www.dvdclassik.com/critique/pierrot-le-fou-godard#:~:text=Ferdinand%20Griffon%20est%20un%20jeune,un%20ancien%20flirt%2C%20Marianne%20Renoir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 23 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Timochenko Pierrot le Fou