Cochon qui s'y dédie

Avis sur Pig

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Dans Pig, Nicholas Cage passe la majeure partie du film le visage tuméfié, les cheveux hirsutes, la barbe broussailleuse, vêtu de frusques pas nettoyées depuis plusieurs années. Bref, difficile de croire qu'il pourrait franchir ainsi, accompagné d'effluves que l'on imagine méphitiques, la porte d'un quelconque restaurant. Et pourtant, c'est l'une des clés de ce premier film qui reprend l'éternel recette du type qui vit loin de ses contemporains, obligé de revenir à la civilisation pour les besoins d'un scénario lequel, bien évidemment, se fera un bonheur d'évoquer le passé douloureux du susdit, tout en gardant une part de mystère. Le réalisme n'est pas le fort de Pig mais s'en accommoder n'aurait pas été problématique si le récit, en définitive, ne nous prenait pas pour des truffes, en voulant poétiser plus haut que son QI. Les moments les plus agréables sont situés au tout début du film avec l'homme des bois qui file le parfait amour avec sa truie dans les forêts d'Oregon. Le reste est franchement superfétatoire et somme toute assez convenu pour qui ne découvre pas le cinéma. Taiseux et aussi philosophe qu'un anachorète (en apparence), Nicholas Cage est l'atout essentiel de Pig, avec son charisme lourd et presque agonisant d'homme ayant tout vécu et préférant au commun des mortels la quête de truffes avec son cochon qui s'y dédie. On trouverait difficilement définition plus approprié d'un misanthrope au naturel.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 617 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

6nezfil a ajouté ce film à 1 liste Pig

  • Films
    Affiche Pieces of a Woman

    Au fil(m) de 2021

    Je privilégierai toujours les films sortis en salles même s'il a fallu attendre jusqu'au 19 mai. Quelques exceptions toutefois...

Autres actions de 6nezfil Pig