Une marionnette prématurée !

Avis sur Pinocchio

Avatar Papy_Jr13
Critique publiée par le

Pinocchio !! Deuxième long-métrage du studio Disney et l'un des plus sombre et mature !

Personnages :

Pinocchio : Héros de l'histoire et principalement celui qui va le plus évoluer. On peut le considérer comme un nouveau-né puisqu'il est conçu ainsi et donc va apprendre la vie tant dans les bon choix que les mauvais. Et on peut dire qu'il fait pas les choses à moitié car sa crédulité va l'amener à rencontrer les pires tentations qu'il soit : sécher les cours, alcool, tabac,... Il connaitra en fait une vie d'adulte prématuré et donc n'est pas conscient de ses actes, heureusement que sa conscience soit là.

Jiminy Cricket : Petit criquet, conscience de Pinoc est la représentation éponyme d'une conscience : une toute petite voix qui grésillent comme un criquet (surement cela qui a valu son apparence). Malgré les apparences, il n'est pas si parfait : il rentre chez les gens sans permission et c'est un petit voyeur ! Mais il prendra lui-même conscience de son role et surpassera ses défauts pour aider son ami.

Geppeto : Père de Pinnochio et avant tout marionnettiste. La question qu'on peut se poser sur lui est : Pourquoi a-t-il souhaité que Pinocchio vit ? Eh bien, c'est parce qu'il est naturel pour un artiste de vouloir donner vie à ses créations. C'est un père dévoué qui n'hésitera pas à lever l'ancre pour retrouver son fils.

En méchant nous avons des figures pas très connue mais qui ont certainement marqué les esprits.

Grand Coquin : C'est un opportuniste et un sacré charlatan qui n'hésitera pas à manipuler un enfant pour se faire de l'argent. Beau parleur, son design de renard met en valeur le coté rusé de l'animal. De plus, son acolyte, Gidéon, est un chat , représentation de la malice.

Stromboli : On peut le considérer comme le patron qui maltraite et sous-paye ses employés et dès qu'il n'en a plus besoin, il les jette à la poubelle.

Le Cocher : Lui c'est le pire ! En plus de maltraiter et de ne pas payer, il pratique l'esclavage d'enfants ! Méthode aussi sournoise que Coquin, il attire les enfants dans un petit paradis pour ensuite les kidnapper et les faire travailler à la mine !

Musique :

Toujours aussi excellente cela va de soit par contre, j'avais l'impression d'entendre le même thème mais d'une façon différente.

En chanson, elles sont surtout placés au tout début pour débuter sur une note joyeuse avant de sombrer dans la délinquance et la maltraitance. On se souviendra surtout de :

La Vie d'Artiste : Chanté par Coquin, c'est avant tout un stratagème de ce dernier pour convaincre le pantin de ne pas aller à l'école et passer directement à la vie d'adulte et donc d'avoir un métier et la gloire.

Sans aucun lien : On pourrait croire qu'avec ce titre, Pinocchio est libre de faire se qu'il veut en plus d'être tenté par la perversité (oui, je suis sérieux car avec des marionnette qui essayent de le séduire, on se demande bien ce qui se trame), mais rien de cela, Pinoc n'est libre de rien car il a toujours été manipulé par tout le monde jusqu'à ce que sa conscience le sort de ce mauvais pas.

Bien sûr je n'oublie pas "Quand on prie la bonne étoile" car qui dit prière dit voeu, et qui dit voeu dit espoir !

Les thèmes : Quand je disais que ce film était sombre et mature, je rigolais pas.

Ce film montre à l'enfant de quoi est fait la vie : de tentations auquel il devra faire face un jour où l'autre.

-La tentation de devenir célèbre
-La tentation de découvrir la vie d'adulte (cigare, bière)
-La tentation du plaisir (l'île aux merveilles)

Et tout cela par de nombreux facteurs : Le mensonge (très bien illustrer par le nez qui grandit dont on peut voir une évolution du héros puisque après, il ne ment plus), notre entourage que ce soit par des charlatans ou encore nos amis (représenté par Crapule).

Mais comme on dit, "tout a un prix " et ce prix n'est pas très enchanteur : la transformation en âne ! Incarnation de la crédulité car c'est un animal très benêt.

Le film parle aussi de l'exploitation abusive et de l'esclavage d'enfants, ce qui a du être d'actualité à l'époque à cause des guerres et de l'industrialisation (1940 la sortie du film). Ce qui montre que Pinoc avait toujours des ficelles jusqu'à ce qu'il fait ses propres choix avec courage et franchise.

Décors :

Il n'y a pas dire, c'est très beau même si ça un peu vieilli à la fin mais le travail est d'une excellente qualité.

Animation :

Magnifique, fluide et époustouflante surtout en ce qui concerne Monstro la Baleine qui a reçu un travail très soigné autant dans son animation que sa férocité.

Emotion :

Joie et méchanceté sont les clés d'ordre de ce film. Autant nous commençons avec 20 minutes de joies et de pur bonheur, le reste est oppressant et sombre révélant toute la dangerosité du monde .

Avis personnel : Ce n'est pas un de mes Disney préféré, autant j'adore Criket qui a des situations assez drôles, je ne me retrouve pas dans cet univers quelque peu malsain. Et les chansons ne sont mémorables à part leur musique.

Conclusion : Véritable message psychologique pour les enfants qui j'espère écouterons leur conscience et prendront le droit chemin !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 336 fois
4 apprécient

Papy_Jr13 a ajouté ce film d'animation à 1 liste Pinocchio

Autres actions de Papy_Jr13 Pinocchio