Affiche Pique-nique en pyjama

Critiques de Pique-nique en pyjama

Film de et (1957)

Heat Parade

Donen est un poète, un poète de l'invisible. Il semble avoir compris deux règles fondamentales, discrètement, sans esbroufe : filmer frontalement est la meilleur façon d'être oblique, faire semblant de s'occuper de tout ce que l'on voit est la meilleur façon de piéger tout ce qu'on ne voit pas. Et films après films, il tend ses filets, l'air de rien, pour comprendre sans le froisser ce beau... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

26 14
Avatar Senscritchaiev
9
Senscritchaiev ·

Conte d'une folie ordinaire

Pendant longtemps elle nous a chanté les louanges d'un monde meilleur, ouaté, idyllique, élégant et raffiné. Une image d'un bonheur enfin accessible, le temps d'un passage dans l'antre des salles obscures. Seulement les temps ont changé et c'est désormais dans un univers plus réaliste que la comédie musicale fait son petit effet. Les dorures s'effacent au profit de l'ordinaire, le luxe... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

16
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Critique de Pique-nique en pyjama par Bestiol

Réflexion faite, ça n'a pas l'air si difficile de réussir une comédie musicale: – pas besoin de scénario élaboré, on n'a qu'à reprendre une pièce de Broadway (ils ne peuvent pas s'aimer. Pas pour le moment.) – Pas besoin d'effets de mise en scène. Des plans de coupe sur les visages ? Pourquoi faire ? On voit bien assez la coiffure de D. Day comme ça. Quant au bellâtre, son brushing a l'air... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

14 3
Avatar Bestiol
7
Bestiol ·

Liquette et sa mère

Des tonnes de numéros musicaux époustouflants, grâce à la chorégraphie de Bob Fosse, à la mise en scène de Stanley Donen et au scénario (?) de George Abbott. En bonus, toute l'oeuvre de Michaël Jackson en cinq minutes avec trente ans d'avance... Sinon, ça se passe dans une usine, les ouvriers sont moches, les patrons sont pourris et le jeune premier est à vomir, c'est son seul et unique... Lire la critique de Pique-nique en pyjama

15 7
Avatar Torpenn
8
Torpenn ·

Day à coudre

Deux particularités pour cette comédie musicale. Primo c'est très drôle et assez osé question moeurs si vous voyez ce que je veux dire. Secondo les deux personnages principaux (la choucroutesque Doris Day et l'immonde je ne sais qui, il y a Maurice dans son nom à moins que je ne confonde avec autre chose) sont exemptés de numéros de danse, l'équivalent des anciennement P4 dans l'armée. Mais... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

12 6
Avatar Pruneau
7
Pruneau ·

Chant de coton

Il y a ces films dansés réglés comme du papier à musique. Et bien Pajama game n'est pas de ceux-là. Il séduit par ces audaces et ses bouffonneries et non par la précision de ses chorégraphies. Donen privilégie des pique-niqueurs qui se roulent dans l'herbe à une sérieuse danse de duo bucolique près du lac. Du coup, le film est vraiment joyeux, un peu déréglé, enthousiaste. Du coup aussi, on a... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

10
Avatar Shammo
7
Shammo ·

Polka dot

Dans la filmographie inégale de Stanley Donen, il y a au moins une constante : quand ça danse, ça danse ! Et ici il atteint la grâce. L'histoire ? Un Roméo et Juliette dans l'usine de pyjamas Sleeptite entre le chef d'atelier et la présidente du Comité des ouvriers. Une grève à la vie à la mort pour une augmentation de 7 cents et demi va les séparer. Les numéros sont plus délirants les uns que... Lire la critique de Pique-nique en pyjama

9
Avatar Gizmo
8
Gizmo ·

Pique nique hip hop

Techniquement très loin des gros calibres tout de même, mais débordant d'une énergie sympathique qui ferait rouler le spectateur sur la pelouse histoire de se salir un bon coup dans la bonne humeur générale, Pajama Game ne s'arrête quasiment pas dans la danse et le chant, comme un shoot bis. Les héros ont des têtes et des brushings improbables, les seconds rôles sont volontairement joyeux et pas... Lire la critique de Pique-nique en pyjama

7 7
Avatar drélium
6
drélium ·

Le pyjama de Broadway

Nouvellement arrivé dans la fabrique de pyjama Sleeptite où il exerce une fonction importante, Sid (John Raitt) tombe amoureux de Babe (Doris Day), qui se révèle être le chef du Syndicat des employés. Celle-ci le lui rend bien, mais leurs fonctions respectives mettent un frein à leur relation. Surtout que les rapports entre les employés et le patron (Ralph Dunn) sont en train de tourner... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

2
Avatar Tonto
8
Tonto ·

Critique de Pique-nique en pyjama par SupfictionS

The Pajama Game / Pique-nique en pyjama (1957) "Hurry up, hurry up, hurry up, hurry up Can't waste time, can't waste time, can't waste time" Sentiment mitigé après avoir découvert ce film ce soir, alors que la musique me traîne encore dans la tête. Cette comédie musicale fut l'adaptation au grand écran du célèbre show de Broadway de 1954 (lui-même adapté de la nouvelle 7½ Cents) et cela se... Lire l'avis à propos de Pique-nique en pyjama

Avatar SupfictionS
7
SupfictionS ·