Baby Gang

Avis sur Piranhas

Avatar alsacienmarseillais
Critique publiée par le

Adapté d'un roman de Roberto Saviano, l'auteur de l'histoire de Gomorra, Piranhas nous immerge dans le cadre ultra-réaliste des jeunes mafieux de Naples. Ces fils des quartiers, sans ambitions de s'envoler ailleurs, s'unissent pour ne faire qu'un et accèdent ainsi au réseau de la mafia napolitaine. La mise en scène de Claudio Giovannesi bluffe en transformant cette chronique sociale en récit d'apprentissage où l'innocence devient délinquance. Sans effets de frime, la caméra se concentre sur cette jeunesse bafouée et pleine de fougue, qui se précipite aveuglement vers le précipice de la violence et de l'argent facile. Certaines scènes ont un air de déjà-vu mais ce regard aiguisé sur ces corps appartenant encore au monde de l'enfance a de quoi susciter toute notre attention et notre effroi. Francesco Di Napoli, au coeur de tout cet embrigadement, fascine par son visage angélique et son aisance à dévoiler ses émotions. Dommage que la seconde partie du film manque d'impact à cause de ses quelques longueurs. Le film s'achève tout de même en coup de poing ; après cette accumulation de réussite facile vient le temps de la perte fatale, prévisible mais très bien amenée. Piranhas développe tout du long un gout doux-amer ; touchant et effrayant à la fois...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 17 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de alsacienmarseillais Piranhas