L'attaque des Pixels géants

Avis sur Pixels

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

Ben j'ai passé un bon moment.

J'étais tout de même un peu sceptique car le début est un peu mou. Entendez par là que je n'ai pas retrouvé toute la folie d'un Adam Sandler même si on retrouve son goût pour le potache ainsi que certaines thématiques. En fait, j'ai eu l'impression qu'il ne voulait absolument pas foirer ce film avec cet énorme budget, qu'il voulait absolument ramasser le jackpot afin de délivrer d'autres films plus vulgaires, du coup il s'est tenu en laisse. Ou bien ce sont les autres producteurs qui lui ont demandé d'y aller mollo. Il reste bien des vannes grasses, mais ça ne va jamais aussi loin qu'on aurait pu l'espérer. De même qu'on ne retrouve pas la folie habituelle.

Mais "Pixels" n'est pas qu'une comédie, c'est aussi une aventure et film d'action. Et de ce côté-là, j'ai trouvé pas mal de plaisir. Déjà, le concept, même s'il laisse place à quelques illogisme quand on y repense, est très bien exploité et ainsi l'univers du film est crédible. Le film n'est pas tellement une ode aux vieux jeux arcade, mais plutôt une transplantation dans notre monde. Par exemple le coup du Tetris est juste génial, mais il y a aussi Pacman et bien d'autres monstres super bien intégrés.

Evidemment, c'est un film à effets spéciaux. Et ici, les CGI se justifient pleinement de par le titre. Je n'ai d'ailleurs rien à redire sur les effets, pour moi, tout est très bien passé. En ce qui concerne la mise en scène, j'ai été très séduit également parce que j'ai eu l'impression de voir un film d'aventure tourné à l'ancienne : pas de mouvements épileptiques, une action claire et lisible. Chris Columbus est souvent considéré comme un Yes Man de façon péjorative, mais je trouve qu'il a ici effectué un très bon boulot, qu'il a très bien pensé la manière de filmer les actions. Par exemple le premier affrontement, les prises de vue soit à hauteur d'envahisseurs soit à hauteur d'hommes donnent super bien. Pareil pour les courses-poursuites avec Pacman qui sont filmée à hauteur d'homme plutôt que d'utiliser une flying cam. Disons que Columbus ne s'encombre pas d'un spectaculaire inutile : il sait que le récit sera spectaculaire au vu des créatures utilisées, du coup il se contente de filmer ça simplement, sans en rajouter une couche. Et bien moi, cette simplicité, ça me parle vachement plus que ces films de super héros, ça me paraît plus honnête et plus touchant.

C'est pareil pour l'histoire hype simple. Quelques personnages, les sous-intrigues habituelles avec ce qu'il faut d'humour pour que ça passe bien. D'ailleurs le film ne dure que 1h45 ! Pour un blockbuster, c'est un exploit de faire si court de nos jours. Et pour tout ça, vraiment, je félicite toute l'équipe. Même l'humour gras m'a bien plus plu que l'humour geek/ultra-référencé qu'on nous sert habituellement : le film vit pour lui-même et m'a semblé plus honnête et même plus original qu'une bonne majorité des soupes qu'on nous sert ces dernières années. Je n'ai rien contre les blockbusters, mais faut bien avouer que ces derniers temps, les gros produits sont moins bons à cause d'une surenchère de tout (personnages, actions, spectaculaire, effets spéciaux numériques 'réalistes', émotion) alors qu'ici ce n'est jamais que la simplicité qui est visée.

Un petit mot aussi sur le côté horrifique du film, car je trouve qu'il est parfois flippant : je pense à la pixellisation des gens, digne d'un film d'horreur pour gosses comme on en faisait dans les années 80-90 ! Bon sang, à quand d'autres films comme ça ! Pour moi, les gosses auraient pu être les héros de l'histoire d'ailleurs. J'espère que l'adaptation de Chair de Poule avec Jack Black sera de ce tonneau là !

Bref, j'ai passé un bon moment mais je regrette juste qu'on ne ressente pas plus la patte de Adam Sandler (à savoir des blagues encore plus vulgaires et complètement folles).

PS : notons aussi qu'on pourrait facilement détourner ce film pour en faire une ode à la violence ou au moins pour dire : "vous voyez ? les joueurs de jeux vidéos, on leur place une arme entre les mains et ce sont de vrais tueurs". Je suis pas d'accord, mais je comprendrais que certains y voient ce genre de discours.

PPS : bon y a quand même un gag complètement fou bien digne de Sandler (y en a quelque autres aussi disséminés ici et là, ne fut-ce que le fait que le pote du héros soit... président !) : c'est la transformation de Q-Bert en femme et le mec qui succombe. D'ailleurs, autre chose, la femme dans ce film sont surtout des enveloppes charnelles, la personnalité n'a pas trop d'importance tant qu'elle n'est pas snob (et encore, avec des beaux yeux ça passe). Je pense pas que ce film soit à prendre comme une oeuvre sexiste, mais que ça en dit juste long sur le point de vue adopté : des mecs qui se font des blagues et qui veulent s'amuser. Un peu comme quand un gosse dit que les filles c'est chiant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 833 fois
10 apprécient

Autres actions de Fatpooper Pixels