Affiche Plaire, aimer et courir vite

Critiques de Plaire, aimer et courir vite

Film de (2018)

Drôle d'époque pour une rencontre...

On a un peu de mal à parler de Christophe Honoré, ou en tout cas de notre "amour" pour ses films... alors que son importance au sein du cinéma d'auteur français est de plus en plus incontestable... même s'il ne reste plus grande concurrence dans le domaine, malheureusement. Certains de ses films nous ont enchantés (au hasard, "Dans Paris" ou "les Chansons... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar Eric BBYoda
7
Eric BBYoda ·

Tableau bleu sur fond bleu

Passion, sensualité, tendresse et exaltation façonnent le nouveau film de Christophe Honoré. En 2h de temps il a su me faire rire, pleurer et donner envie de courir vite, très vite. La formule carpe diem ne pouvait trouver meilleure allégorie cinématographique. Sans artifice aucun, l’émotion nous traverse crescendo et culmine avec justesse pour les dernières minutes du film qui laissent place... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar Chloé Quelennec
8
Chloé Quelennec ·

Débonnaire mais par l'air de rien !

Il y a quelques mois sortait l’excellent « Call my by your name », sorte de pendant masculin du sublime Carol. Dans le même registre d’histoire d’amour homosexuel au masculin, « Plaire, aimer et courir vite » est une version plus urbaine, avec un ton débonnaire typiquement Franchouillard, tout en étant aussi bon au final ! Si l’errance amoureuse et les hésitations sont proches de son... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar ATHMOS
8
ATHMOS ·

Plaire, aimer et mourir seul

Comment un film sur l’amour, la mort et le désir peut-il encore nous surprendre ? Christophe Honoré réussit ce pari en nous plongeant dans la solitude d’un personnage, Jacques, et finalement, dans la solitude de chacun. Cet écrivain (Pierre Deladonchamps), nous entraîne au coeur des années 90, avec ses amours et ses emmerdes et surtout avec Arthur, un étudiant dont il tombe amoureux.... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar JeanneLouiseb
8
JeanneLouiseb ·

Le retour d'Honoré

Après plusieurs explorations cinématographiques, Plaire, aimer et courir vite marque le retour de Christophe Honoré à ses premiers amours : le «drame urbain romantique» . Selon le même principe que Les bien aimés ou Les chansons d'amour, les protagonistes du film se retrouvent confrontés à un destin tragique qui perturbe leurs sentiments. La mort autrefois, la découverte de l'homosexualité... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar MisterDiamondTempest
10
MisterDiamondTempest ·

Critique de Plaire, aimer et courir vite par ffred

On ne peut pas dire que Christophe Honoré soit mon metteur en scène préféré. On ne peut pas dire non plus qu’il soit banal ou ennuyeux. Il change de registre presque à chaque film. Après les costumes de l’horripilant Les malheurs de Sophie, il saute directement aux années 90 pour nous offrir là son meilleur film. Je partais pourtant pour détester. Et puis je ne voyais pas du tout Vincent... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

2
Avatar ffred
10
ffred ·

Aimer encore.

Aimer est la chose la plus complexe qui existe. Et Christophe Honoré a su imager les différentes manières d’aimer, et toute sa complexité. Jacques aime encore son ex Marco passionnellement, mais il aime aussi les autres hommes sexuellement, et il aime Arthur profondément. C’est une ode à l’amour et à l’éveil de la sensualité. Ici vous pouvez spoiler !Le... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar maelfly
8
maelfly ·

Courir vite voir Honoré publié sur www.tanguypiole.com le 12 mai 2018

Pierre Deladonchamps, on n’entend plus parler que de lui, il fait la une du Monde, on fait le rapprochement avec cette affiche tellement bidon, même pas nette, sur laquelle trois mecs rigolent dans un grand lit, elle nous donne l’impression d’un remake des Bronzés. Plaire, aimer et courir vite, le titre aussi est un repoussoir. Pourquoi courir vite au fait ? Et finalement, on lit le Monde,... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar TanguyPiole
9
TanguyPiole ·

Une chanson désepérée.

Je ne peux pas dire que je soi très fan du cinéma de Christophe Honoré, je n'ai vu que Les Chansons d'amour qui ne m'a pas laissé un souvenir impérissable et le reste de son oeuvre ne m'attire pas vraiment, d'autant plus étant donné les retours habituels sur ses films qui sont pour la plupart décourageants. Cela étant Plaire, aimer et courir... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

Avatar E-Stark
6
E-Stark ·

Petite musique de vie

Ça commence bien avec une certaine élégance. Véracité et légèreté dans la description de ce qu'était la vie homosexuelle dans les années 80..... et puis débarquent le pathos. l'onirisme surfait et les clichés ( Ah le chant des castrats)' ceci dit rendons grâce à Honoré et ses acteurs de ne jamais tomber dans la caricature et au final de nous proposer une douce musique des années... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar Christophe Wante-Mandret
6
Christophe Wante-Mandret ·