Affiche Plaire, aimer et courir vite

Critiques de Plaire, aimer et courir vite

Film de (2018)

Critique de Plaire, aimer et courir vite par Christine Deschamps

Depuis Brokeback Mountain, on sait que deux humains peuvent se coller des beignes pour se dire qu'ils s'aiment. C'était un scoop pour moi, mais je ne sors que rarement du village des Schtroumfs, donc tout s'explique. Me revoilà dans un univers presque exclusivement masculin, peuplé de gens plutôt sympas, je le concède, mais qui expriment leurs sentiments et leur libido d'une façon qui m'est... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

1
Avatar Christine Deschamps
6
Christine Deschamps ·

Sage et beau, un autoportrait à deux faces

Dans la filmographie de Christophe Honoré, qui se plait à zigzaguer du conte pour enfant à la fantaisie mythologique en passant par la comédie musicale, Plaire, aimer et courir vite marque une étape importante, celle de l'entrée dans la maturité. Ce beau film sage et apaisé sonne en effet comme un bilan très personnel. Difficile en effet de ne pas reconnaître dans le portrait... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

1
Avatar Christoblog
7
Christoblog ·

Du charme, de la tendresse et des souvenirs vivaces.

Le cinéma de Christophe Honoré ne m’a jamais parlé, parce que je ne m’y suis jamais senti inclus. Pas tant à cause de ses envolées littéraires et verbeuses que de ses personnages figés, peu incarnés, presque décharnés. Les chansons d’amour par exemple était censé me renverser, il m’a juste laissé de marbre. Pour ce film là, Honoré explique que la violence des réactions face au mariage... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

1 2
Avatar Shivonne
9
Shivonne ·

Galette bretonne de Proust.

Plaire, aimer et courir vite se déroule dans les années 90 à Rennes. Arthur, jeune breton - ce détail a de l'importance, vous allez le voir - rencontre un écrivain atteint du sida dont il tombe amoureux. S'en suit une romance surtout épistolaire. Ce film a été écrit et réalisé par Christophe Honoré, réalisateur français reconnu pour des films tels que Deux amis et Dans... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

1 5
Avatar Blackfly
7
Blackfly ·

Une chronique nostalgique, légère et grave à la fois, un tantinet longuette mais aux acteurs en état

Christophe Honoré signe son retour au Festival de Cannes cette année avec cette cinquième sélection mais seulement sa seconde en compétition officielle après « Les Chansons d’amour », qui reste certainement son plus beau film, véritable chef-d’œuvre de mélancolie désenchantée. Comme son nouvel opus se déroule au début des années 90 dans un contexte parisien et homosexuel, beaucoup seront... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

1
Avatar Rémy Fiers
7
Rémy Fiers ·

Pourquoi courir en Lacoste ?

Un film de Christophe Honoré, pour moi, c'est toujours avec une grande envie que j'y fonce, "Les chansons d'amour" restant sans doute un des dix films que j'emporterai sur une île déserte. Même dans ses expériences les plus radicales ( "L'homme au bain" , " Métamorphoses" ), on trouve dans son cinéma des moments de grâce qui font de lui un réalisateur que l'on a plaisir à retrouver.... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

1
Avatar pilyen
7
pilyen ·

Clichés gerbants.

Alors c'est l'histoire d'homos qui racontent leurs états d'âmes d'homos. Tous les clichés sur les homos y passent, y'a même un personnage qui dresse une liste de clichés savante basée sur la littérature plus ou moins. Vincent Lacoste apprend vite et bien, et passerait même presque pour un petit homo apprenti avec son sac en bandoulière et sa petite veste en cuir noir. Toute cette non-romance,... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

4
Avatar HorsebackRevenge
1
HorsebackRevenge ·

EST-CE QUE TOUT LE MONDE S'EN FOU DE LOULOU?

Le fils maltraité du détestable Jacques? A part la Bo et la scène de la baignoire tout est a jeter. Des dialogues en citation, des références inutiles et des monologues insupportables entre les personnages alors qu'ils sont censé dialoguer ensemble. On dirait que Christophe Honoré a ecrit ses pensées existentielles et les a fat réciter a ses personnages. C'est très pretentieux et mélodrame... Lire l'avis à propos de Plaire, aimer et courir vite

Avatar choufchouf
4
choufchouf ·

Critique de Plaire, aimer et courir vite par filmsenvrac

Le film « plaire, aimer et courir vite » est un film que j'ai vu sans le voir. En effet, je me suis endormie devant. Ma mauvaise note ne vient donc pas du fait que je ne l'ai pas apprécié, mais du fait que le rôle principal soit tenu par Vincent Lacoste, qui dans une interview à propos du film, avoue clairement que c'était pour lui la première fois pour laquelle il embrassait un homme. Aveux... Lire la critique de Plaire, aimer et courir vite

1
Avatar filmsenvrac
4
filmsenvrac ·