Lost on Mars.

Avis sur Planète rouge

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Seul et unique long-métrage du sud-africain Anthony Hoffman, Planète Rouge est surtout connu pour avoir été un bide retentissant à sa sortie, se payant depuis une réputation de navet cosmique.

Partant d'un postulat de départ pourtant intriguant, Planète Rouge n'est effectivement pas ce que l'on peut appeler un bon film. Bouffant à tous les râteliers et mêlant bien trop d'éléments sans que cela paraisse fluide un seul instant, le scénario traîne singulièrement en longueur tout du long et fini par ne plus trop savoir quoi raconter.

Sympathique sur le papier, le casting semble au final s'ennuyer sévère. Carrie-Anne Moss passe la majorité du film seule dans son vaisseau, Terence Stamp fait un petit coucou sans conviction, Tom Sizemore a l'air entre deux fixes et Val Kilmer semble se marrer tout du long en pensant à son chèque.

La mise en scène, quant à elle, reste désespérément plate et ne parvient jamais à nous sortir d'une certaine torpeur. Dommage, car Planète Rouge bénéficie d'excellents effets spéciaux pour l'époque (si l'on excepte deux ou trois plans) et surtout, de superbes paysages naturels en lieu et place de Mars.

Sans mériter totalement sa désastreuse réputation, Planète Rouge n'en reste pas moins un échec, trop casse-gueule et pas assez palpitant, tentant de plus de justifier ses lacunes scientifiques par une invitation à croire au "mystère de la nature". Un peu léger, quand même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 923 fois
11 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film à 5 listes Planète rouge

Autres actions de Gand-Alf Planète rouge