Doraemon - The Movie

Avis sur Planète rouge

Avatar Mike Öpuvty
Critique publiée par le

C'est des mecs qui vont sur Mars, parce que sur Mars y'a rien. Mais alors rien de rien.
Par mesure de précaution ils emmènent un Robot-Chat-Qui-Fait-Du-Kung-Fu. Le Robot-Chat il a deux positions : Gentil et Méchant. Quand il est Méchant il défonce tout. Alors pourquoi une option Méchant ? Pourquoi l'amener sur Mars où il y a rien de rien ?

Suite à un incident, ils se retrouvent coincés avec le Robot-Chat-Qui-Fait-Du-Kung-Fu-Méchant et ça vous dirait, Monsieur Stamp, qu'on parle philosophie et théologie avant de mourir ? Mais très certainement Monsieur Kilmer !

Finalement, le Robot-Chat-Qui-Fait-Du-Kung-Fu les massacre un par un, sauf Tom Sizemore qui se fait chopper par des Cloportes-Mutants parce que, suprême humiliation, c'était lui le spécialiste en Biologie-de-Science-Fiction.

Val se souvient dans un flash-back qu'il a noué une relation avec Carrie-Ann Moss, restée en orbite et occupée à tirer du cable pendant de longues heures. Du coup il est impératif qu'il remonte. Alors il tend un piège au Robot-Chat-Qui-Fait-Du-Kung-Fu pour lui piquer ses Duracells et redécoller dans une vieille sonde Russe. "Fuck this planet !" déclare-t'il, doigt tendu à la caméra.

Somptueux nanar excessivement généreux, Red Planet m'a complètement magnétisé.
Comment autant de personnes ont-elles pu se laisser convaincre par tant d'idées complètement barrées dans un seul petit film !? Réponse : Village Roadshow. Début 2000 ils signaient pour n'importe quoi !

Pour ce film là, merci.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1249 fois
12 apprécient

Mike Öpuvty a ajouté ce film à 1 liste Planète rouge

Autres actions de Mike Öpuvty Planète rouge