Quand David rencontre Robert

Avis sur Plans sur plans - Le film noir

Avatar Caine78
Critique publiée par le

Le principe est plutôt étonnant : faire un parallèle entre les scènes d'ouverture d' « En quatrième vitesse » et « Mulholland Drive », soit deux classiques du Film noir ayant été tournés à... 46 ans d'intervalle. Et pourtant, il faut avouer que la démonstration est assez convaincante. Enrichi d'un commentaire efficace et concis pour resituer le contexte du genre lors de sa création, le documentaire n'en fait jamais trop, jouant habilement avec le montage pour appuyer sa démonstration et ses arguments, souvent pertinents et bien vus.

Après, il y a évidemment toujours une part de subjectivité dans ce genre d'analyse, mais pour les cinéphiles (et peut-être les autres!), je trouve ça assez stimulant, la force des images des deux œuvres faisant le reste. Sans être entièrement conquis, j'ai trouvé la démarche suffisamment intelligente et informée pour ne pas voir de réels rapprochements entre les deux titres mythiques : David Lynch « disciple » de Robert Aldrich, une idée qui mérite peut-être d'être creusée... Stimulant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 73 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Caine78 Plans sur plans - Le film noir