Avis sur

Playboy à saisir par pierrick_D_

Avatar pierrick_D_
Critique publiée par le

Tanguy l'amerloque.A 35 balais,Tripp squatte encore chez ses parents qui,excédés,engagent Paula,dont le métier est de séduire ces vieux célibataires pour les inciter à quitter le cocon familial.C'est moisi dès le départ car on ne voit pas bien en quoi cette manoeuvre peut éjecter les mecs de chez les darons vu que la fille ne reste évidemment pas avec ses "conquêtes".D'ailleurs,elle ne va même pas jusqu'à coucher avec eux.Bref,on essaie de surfer sur un phénomène de société mais on se foire totalement avec un scénario d'une paresse et d'une nullité remarquables,n'est pas Chatiliez qui veut.C'est mal foutu,le réalisateur Tom Dey,un pas bon du tout,est incapable de donner du mouvement à ses scènes et se complait dans le plan moyen statique alors que l'image est d'une épatante laideur et que la plupart des acteurs surjouent pour tenter de compenser le vide d'une histoire stupide mollement étirée au fil de suspenses périmés et de gags répétitifs comme celui des morsures d'animaux.Paula parviendra-t-elle à emballer le mec?Le spectateur halète.Se barrera-t-il de la casbah?Le spectateur a la langue qui traîne par terre.Et si des fois ces deux-là tombaient amoureux pour de vrai?Le spectateur se pisse dessus.Oui mais si Tripp découvre le subterfuge,est-ce que ça ne va pas foutre leur relation en l'air?Le spectateur se roule dans son urine.Bon,c'est cuit,le gars sait tout et ne veut plus voir la fille,mais la machination montée par les copains pour les réconcilier fonctionnera-t-elle?Le spectateur,au bord de l'AVC,hurle pour qu'on le rembourse.On se demande ce que Matthew McConaughey,Justin Bartha et Bradley Cooper sont allé foutre dans cette galère,et eux aussi apparemment vu la façon désinvolte qu'ils ont d'expédier leurs répliques en gigotant comme s'ils avaient des morpions dans le calbute.Les nanas font plus d'efforts et Sarah Jessica Parker,fantastiquement belle,joue juste et se révèle émouvante en piégeuse piégée,tandis que Zooey Deschanel est dynamique et drôle en copine vénère harcelée par un oiseau moqueur.Du reste quelques situations et quelques dialogues sont plutôt marrants et viennent secouer le coma ambiant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 36 fois
7 apprécient

Autres actions de pierrick_D_ Playboy à saisir