👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Entre une longue exposition maladroite où l'on revoit des scènes filmées différemment pour rien, un dilemme moral traité d'une manière monocorde et superficielle et une fin bêtement moralisatrice pour un personnage, je ne peux malheureusement rien sauver.

dvabre
2
Écrit par

il y a plus d’un an

1 j'aime

Police
DavidRumeaux
3
Police

Police !

Alors là. Autant j’apprécie la carrière éclectique d’Anne Fontaine, autant il me sera tout simplement impossible de défendre ce film d’une quelconque maniére ! Virginie, Erik et Aristide (si si,...

Lire la critique

il y a plus d’un an

19 j'aime

Police
6nezfil
5
Police

Sous l'uniforme

Anne Fontaine continue à être une réalisatrice déconcertante et inégale, capable du meilleur (Les innocentes, Nettoyage à sec) comme du moins bon. Police possède un vrai beau sujet de départ (la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

10 j'aime

1

Police
QuentinBombarde
7
Police

Peau lisse

Police est un titre trompeur. Anne Fontaine ne signe pas là son premier film policier mais continue son observation humaine dans un long-métrage porté par de superbes acteurs. Anne Fontaine, malgré...

Lire la critique

il y a plus d’un an

9 j'aime

Dune
dvabre
3
Dune

Morne plaine

Esprit de sérieux et froideur extrême habituels de Villeneuve, Dune ne fait vraiment pas dans la dentelle... Une exposition longue et didactique, le souffle épique reste timide et la rencontre avec...

Lire la critique

il y a 8 mois

6 j'aime

2

Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait
dvabre
4

Critique de Les Choses qu’on dit, les choses qu’on fait par dvabre

Une spirale d'histoires d'amour avec des acteurs guindés récitant des dialogues maniérés sous des flots de musique classique, Mouret tel un savant devenu fou après un succès public (Mademoiselle de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

5 j'aime

Le Bonheur des uns...
dvabre
1

Quatre amis et un navet

Rarement vu une intrigue de comédie évoluer aussi peu avec un rythme, des situations et des dialogues d'une platitude étonnante, 1h30 de jalousie mesquine dans le dos avec le personnage insupportable...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

4