Police d'Anne Fontaine

Avis sur Police

Avatar nicosuplex
Critique publiée par le

Nous suivons dans ce film la journée de 3 flics qui ont pour mission d'emmener un réfugié à l'aéroport pour qu'il soit ramené dans son pays. Dans une première partie, on suit la journée des 3 personnages principaux et du personnage secondaire et dans la deuxième partie, la réalisatrice les mets ensemble pour suivre leur histoire. Dans les personnages nous avons Virginie, jouée par Virginie Efira, mariée depuis 7 ans et maman d'un petit garçon qui "a un âge où l'on parle encore en mois". Cependant, Virginie est enceinte d'Aristide, son collègue de travail. Nous avons Aristide justement, joué par Omar Sy, jeune flic dont les relations n'ont "jamais duré plus de 7 jours" d'apparence blagueur mais cachant un mal être dù à la condition de sa grand-mère. Nous avons Erik, joué par Grégory Gadebois, dans la police depuis 25 ans, fumeur invétéré, on comprend également que c'est un ancien alcoolique, avec une vie de couple catastrophique, vivant avec une femme qu'il n'aime plus et qui ne l'aime plus non plus. Et enfin, en rôle secondaire, nous avons Tohirov, joué par Peyman Maadi, un réfugié du Tadjikistan, qu'on renvoie dans son pays, l'envoyant vers une mort certaine.
L'idée de nous faire suivre une équipe de police et, en parallèle, leur vie personnelle et comment ils peuvent gérer la violence quotidienne à laquelle ils sont confrontés fait que l'on pense forcément à son homologue mal orthographié, Polisse. Le problème est que le film de Maiwenn était beaucoup mieux réussi, notamment dans l'écriture des personnages. En effet, le principale problème que j'ai avec ce film, c'est que je n'entre jamais en empathie avec eux notamment à cause de leurs choix. On suit des policiers dont la tâche quotidienne est d'aider les gens à régler leurs problèmes mais qui sont incapables de régler leurs propres problèmes. Malheureusement, pour la plupart leurs problèmes découlent de leurs propres choix, notamment en ce qui concerne Virginie et Aristide dont les problèmes sont dus à la relation adultérine qu'ils consomment. Le seul personnages qui se détachent est celui d'Erik où lui pour le coup on sent qu'il subit sa vie et atteint un ras-le-bol de 25 ans de ce boulot dur et fastidieux.
Les acteurs sont tous très bons, mention spéciale pour Grégory Gadebois qui reste sous-côté même si on le voit de plus en plus dans de très bons films français et, pour moi, c'est lui qui ressort de ce film. Omar Sy et Virginie Efira sont, comme d'habitude, très convaincants et j'ai été surpris par la très bonne performance de Peyman Maadi.
Malheureusement, je pense qu'Anne Fontaine se trompe dans sa manière de concevoir son sujet. Le film dégueule de bons sentiments alors qu'il aurait dû montrer la dure réalité de ce métier et des conséquences qui en découlent pour ceux qui le pratique. Quand on veut faire un film qui se veut réaliste, les décisions des personnages doivent être réalistes. Or, nous avons par exemple Virginie, qui a des scrupules sur le fait qu'un migrant inconnu, dont elle ne sait même pas si il est dangereux, soit renvoyé dans son pays où il risque la mort, mais, en revanche, ça ne la dérange pas de tromper son mari alors qu'ils viennent d'avoir un enfant. Encore une fois, le rôle le plus crédible et le plus concevable dans ses décisions est celui d'Erik à mon sens. La frustration nous gagne également quand, à la fin, on en sait pas plus sur l'évolution de leurs problème.
Voilà, j'attendais ce film avec impatience et j'avoue avoir été déçu parce que le sujet est passionnant et que la réalisatrice le traite comme n'importe quel autre film sans l'ambition d'aller au bout de ses idées.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 102 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de nicosuplex Police