Tics et Toc

Avis sur Police fédérale Los Angeles

Avatar STEINER
Critique publiée par le

Le film est tout entier imprégné de la personnalité de William Friekin.Puissant, dynamique, mais aussi trouble et ambigu.Trente minute avant la fin, le personnage principal se prend une décharge de fusil a canon scié en plein visage. Friedkin multiplie les lieux de tournage, illustrés par une musique d’ambiance électro si typique du style musical des années 80, donnant de Los Angeles une image encore jamais vue.L’ensemble, et notamment la techniquement très réussie course de véhicules dans les arcanes de la ville, a pu impressionner en son temps bon nombre de cinéphiles.Le produit apparait aujourd 'hui comme légèrement contrefait, trahissant sous le clinquant d’un vitalisme réduit à sa plus simple expression une frivolité des attitudes et du propos si caractéristique d’une farouche volonté d’être à la mode.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 501 fois
3 apprécient · 8 n'apprécient pas

Autres actions de STEINER Police fédérale Los Angeles